Joupcha 70 - juin 2019

Par votre pharmacien
Joupcha 70  - juin 2019

2019_05_01 joupcha 70 juin-juill 2019  1169-1.jpg

2019_05_01 joupcha 70 juin-juill 2019  1169-2.jpg

2/ Les tests d'autodiagnostic disponibles en pharmacie : On peut les classer par cible ou par domaine :

Tests spécifiques aux femmes

Il s'agit des tests relatifs à la conception. Le test urinaire de grossesse met en évidence de la présence d'HCG (hormone chorionique gonadotrophine). Le test urinaire d'ovulation détecte le pic de LH précédant l'ovulation, et donne une indication sur la période de fertilité maximale.

Tests spécifiques aux hommes

Le test de PSA est un test sanguin évaluant le taux de PSA, substance produite par la prostate. Un résultat positif indique que ce taux est anormalement élevé (supérieur à 4 ng/mL).

Un test de fertilité chez l'homme est réalisé à partir d'un échantillon de sperme et permet d'évaluer la concentration en spermatozoïdes à partir de la protéine SP10 (présente dans la tête des spermatozoïdes) avec un seuil de 15 millions de spermatozoïdes par mL.

Tests d'infectiologie

L'autotest sanguin du VIH détecte par immunochromatographie des anticorps anti-VIH présents dans le sang. Le risque d'exposition (par ex, rapport sexuel) doit dater d'au moins 3 mois, sinon le résultat négatif n'esst pas fiable. Le patient doit être orienté vers un test ELISA à réaliser en laboratoire d'analyse médicale ou en CeGIDD. Si le test est positif, le résultat doit être confirmé par un test ELISA. L'intérêt de l'autodiagnostic est d'instaurer une prise en charge plus précoce et de bloquer les risques de contamination. Un autotest VIH peut être remis à un mineur, en adaptant le discours et en l'orientant si possible vers un CeGIDD ou un centre de planning familial.

L'autotest Tétanos détecte des anticorps antitétaniques dans le sang, intéressant pour contrôler le statut vaccinal.

L'autotest Maladie de Lyme permet de détecter les anticorps dirigés contre la bactérie responsable, Borrelia.

L'autotest Infection urinaire détecte les leucocytes et les nitrites. S'il est positif, on prescrit un traitement antibiotique.

L'autotest Helicobacter pylori est un test sanguin immunologique de détection d'H. pylori, germe retrouvé dans 90 % des ulcères gastro-duodénaux.

3/ Haro sur la charcuterie et le sucre, place aux légumineuses

Les nouveaux repères visent à couvrir les besoins nutritionnels, en prévenant les risques de maladies chroniques, tout en limitant l'exposition aux contaminants chimiques (pesticides). La consommation ne doit pas dépasser 70 grammes par jour pour la viande (hors volaille), soit 500g/semaine, et 25g/jour pour la charcuterie. L'Agence sanitaire explique que la charcuterie est cancérogène pour l'homme, tandis que les viandes rouges sontprobablement cancérogènes. La consommation bihebdomadaire de poisson (dont un poisson gras) est réaffirmé.

La population française ne consomme pas suffisamment de fruits et surtout pas assez de légumes, c'est-à-dire pas assez de fibres, de vitamines et de minéraux. L'Anses préconise donc de consommer une plus grande variété de légumes, mais aussi, une nouveauté, des légumineuses (lentilles, fèves ou pois chiches…) plusieurs fois par semaine. On privilégiera les produits céréaliers les moins raffinés possible, (farine, pains, riz, pâtes semi-complets ou complets), en raison, de l'apport en fibres connues pour réduire le risque de certaines maladies.

Moins d'un verre de jus de fruit par jour

L'Agence pointe du doigt les aliments vecteurs de sucres ajoutés, s'agissant en particulier des boissons sucrées type soda, jus de fruits, nectar… Elle insiste sur la nécessité de limiter leur consommation à moins d'un verre par jour car elle est associée à une augmentation du risque d'obésité, de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires.

Quant aux matières grasses, pour couvrir les besoins en acides gras oméga 3 alphalinolénique, privilégiez les huiles de colza et de noix.

Enfin, l'Agence met en garde contre les teneurs de certains contaminants de l'alimentation comme l'arsenic inorganique, l'acrylamide et le plomb, dont les niveaux peuvent être préoccupants pour la santé des consommateurs. L'important est d'éviter les cumuls en diversifiant le régime alimentaire et les sources d'approvisionnement. Ces nouveaux repères nutritionnels du PNNS sont indissociables des recommandations qui prônent l'activité physique et moins de sédentarité.

4/ Vitamines (suite)

Certains profils de patients méritent une attention particulière. Les risques de carence sont accrus chez les malades chroniques de l'intestin (Crohn, céliaque) par malabsorption. C'est aussi le cas chez les sujets alcooliques, ou ceux présentant une cirrhose. Les populations végétariennes sont à risque de carence, notamment en vitamine B12 (pas de source végétale).

Les sujets âgés et les enfants peuvent nécessiter une complémentation en vitamines, du fait d'une diminution de l'absorption. Pour la vitamine D, il est en outre conseillé de se mettre au soleil régulièrement, tout au long de l'année.

Chez la femme enceinte par exemple, les vitamines à risque tératogène comme la vitamine A ne sont pas conseillées, tout comme chez les sujets sous traitement anti-acnéique par acide rétinoïque.

La vitamine C est contre-indiquée chez les sujets souffrant d'hémochromatose (surcharge en fer) ou de drépanocytose. Les personnes sous AVK ne doivent pas prendre de compléments alimentaires contenant de la vitamine K. La vitamine B6 est contre-indiquée chez les patients Parkinsoniens.

5/ Smartphone au lit dans le noir : cela peut causer une perte de vision temporaire et unilatérale qui peut être confodue avec d'autres pathologies.

6/ Compléments alimentaires chez les sportifs : 49 signalements d'effets indésirables (tachycardie, arythmie, AVC, troubles anxieux, humeur) à l'ANSES. L'agence déconseille fortement les compléments alimentaires chez les personnes ayant des problèmes cardiaques, rénaux, hépatiques, neuropsychique et chez les enfants, adolescents, femmes enceintes ou allaitantes. La caféine est déconseillée avant et pendant une activité sportive.

7/ L'organisme de police européen Europol a procédé à la fermeture de 4 500 noms de domaines Internet de produits contrefaits, dont environ 400 de médicaments (médicaments bon marché qui peuvent conduire à l'infarctus, coma, décès).

8/ Un site pour les aidants : Les aidants sont toutes les personnes qui entourent et soignent un malade, sans être un professionnel de santé. Un aidant va souvent être sollicité par le malade sur une longue période, ce qui entraîne souvent une fatigue qui finit par être trop lourde si elle repose sur une seule personne. Le gouvernement a mis en place un site internet qui centralise toutes les informations, les aides, les conseils. https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/

9/ Somnolence au volant : Au volant, la somnolence est un risque d'accident. Elle apparaît spontanément vers 13 heures, même si vous n'avez rien manger. Mais aussi, après avoir pris de nombreux médicaments.

10/ Pollution de l'air et AVC : 530 000 décès sur l'Europe entière. Bien sur, ce sont des estimations mais cela fait prendre conscience que la pollution nous concerne tous.

11/ Recyclage : 1 tonne de papier recyclée = 30 000 litres d'eau économisée, 5 000 kWh d'énergie économisée, 17 arbres épargnés, 550 kg de CO2 non rejetés.

12/ Injection d'insuline et aiguilles : La réutilisation des aiguilles par les diabétiques est une fausse bonne idée, une mauvaise économie car une nouvelle aiguille à chaque injection :

Permet une injection moins douloureuse.

Prévient la déformation du biseau de l'aiguille.

Diminue le risque de complications des injections comme les boules de graisses (lipohypertrophie).

Evite que l'aiguille se bouche (l'insuline qui reste à l'intérieur peut cristalliser) avec une injection d'une dose incomplète.

13/ Allaitement : la Pharmacie du Château, encore une fois, précurseur. Car dès 2014, nous avons accompagné les futures et les jeunes mamans, avec un travail en réseau avec la maternité de Beaumont, la PMI. Sandra a suivi une formation validante continue (DPC) sur l'allaitement. Nous vous rappelons que nous faisons un VRAI appareillage, avec prise complète des mesures. Une téterelle de mauvaise dimension, fait mal et décourage la maman et le bébé.

Nous faisons manipuler tout l'appareillage à la pharmacie et les mamans peuvent revenir tant qu'elles le veulent.

http://www.pharmacie-beaumontsuroise.com/la-pharmacie/allaitement

Mais nous fournissons aussi 2 marques de lait maternisé, dont la marque NOVALAC, qui est la plus dynamique en terme de recherche. Nous fournissons aussi des biberons, tétines, jouets pour bébé.

14/ Dépistage du diabète île de France Novembre 2018. 2e pharmacie du Val d'Oise : Pharmacie du Château avec 61 dépistages sur 413 au total. Presque 15% des dépistages faite par votre pharmacie. Encore précurseur.

15/ Mercedès, notre nutrithérapeute diplômée CERDEN et notre aromathérapeute. Vous voulez rebooster et détoxifier votre organisme, vous voulez nettoyer le foie, vous voulez recaler les horloges internes, vous voulez vous ressourcer vers les médecines naturelles, vous voulez vous soigner avec les huiles essentielles et potentionaliser par l'association de plusieurs essences, vous voulez une consultation sur mesure, venez la consulter pour un conseil personnalisé de haut niveau.

16/ Notre spécialisation en orthopédie, M.Maillard, orthopédiste. Pour vous offrir un conseil personnalisé, un diplôme universitaire d'orthopédie, une formation certifiante CERAH agrément d'équipement de fauteuil roulant, et récemment un DPC (diplôme de professionnalisation continu en orthopédie avec un orthoprothésiste des athlètes des JO hiver Vancouver). Savez-vous qu'une attelle de Zimmer, non conformée (ce qui est souvent délivrée ainsi) va bouger, tourner, provoquant un blocage partiel mais aussi des douleurs importantes et un inconfort important. De plus, notre stock élevé nous permet d'appareiller immédiatement souvent même les enfants.

17/ Brève : Je vais bientôt passer une colomboscopie.