Joupcha 55 - oct 2017

Par votre pharmacien
Joupcha 55  - oct 2017

2017_10_06 joupcha 55   31-1.jpg

2017_10_06 joupcha 55   31-2.jpg

1/ NOUVEAU : Nous ouvrons en plus le lundi matin de 9h à 12h15 et NON STOP du Mardi au Samedi.

Lundi 9h-12h15 14h30-19h15

Mardi au Vendredi 8h30-19h30 NON STOP

Samedi 8h30-18h30 NON STOP

2/ NOUVEAU Service PARENZEN (Parents ZEN) :

Nous vous proposons de tester notre nouveau service PARENZEN : abonnement de 10 euros / semaine (en ce moment, offre d'essai de 2 mois à 5 euros / semaine ; sans engagement de durée)

Vous avez un parent en dépendance à son domicile (rayon 5 km), vous n'êtes pas tranquille, vous ne voulez pas ou ne pouvez pas le mettre en maison de retraite.

Nous passons chez lui une fois par mois (ou 2 fois ponctuellement) pour lui apporter ses médicaments, voir s'il va bien, s'il ne perd pas du poids, s'il y a un problème dans son environnement. En cas de soucis, nous vous avertissons.

Nous faisons un bilan (armoire à pharmacie, prévention des chutes...).

Tranquillisez vous l'esprit, avec une personne connue, sérieuse, compétente, honnête. Nous définissons avec vous la date par exemple par rapport aux visites du médecin ou de l'aide à domicile.

3/ Notre nouvelle vitrine Puériculture en photo : Nous vous rappelons que Sandra est notre spécialiste en allaitement grâce à un Diplôme de Professionnalisation Continue, qu'elle va régulièrement assister aux réunions à la maternité de Beaumont.

Elle vous appareille de A à Z pour l'allaitement, avec une vraie prise de mesure, avec la manipulation avec vous en réel de l'appareil. Tapez http://www.pharmacie-beaumontsuroise.com/la-pharmacie/allaitement

4/ Vous voulez un suivi de votre hypertension et de votre diabète, votre médecin débute un nouveau traitement,vous avez besoin d'un contrôle en urgence et vous ne trouvez pas de médecin, pensez à notre service de télémesure avec des médecins urgentistes. Notre service est unique et vous ne payez que ce qui vous intéresse (5 euros, 7 euros, 10 euros, ou gratuit contre le bouche à oreille). Demandez nous une dé monstration.

5/ Prévenir la mort subite du nourrisson : depuis les nouvelles recommandations, la mort subite du nourrisson a énormément diminué. Rappel :

a/ coucher bébé sur le dos (ni sur le ventre ni sur le côté, car bébé peut basculer sur le ventre) sauf cas médicaux particuliers

b/ arrêter de fumer pendant et après la grossesse.

c/ pas trop de chauffage dans la chambre de bébé.

d/ pas trop de couvertures sur bébé.

6/ Dénutrition

En recrudescence dans les pays développés, elle touche principalement les patients agés. Elle est le plus souvent insidieuse, car masquée par du tissu adipeux, une rétention hydrosodée ou un œdème. Elle peut être due à une pathologie sous-jacente (cancer….), une situation où les besoins énergétiques sont augmentés (cicatrisation, suites opératoires…), des apports énergétiques insuffisants (perte d'appétit, troubles bucco-dentaires, précarité…).

Les conséquences sont multiples: défauts de mémoire et concentration, diminution des défenses, fonte musculaire, altération de la peau et des cheveux, inflammation des muqueuses, problèmes cardiaques et digestifs, troubles de la cicatrisation.

Dans un premier temps, on préconise une optimisation de l'alimentation habituelle en l'enrichissant en protéines (fromages, œufs, crème….). Puis, on propose des compléments nutritionnels oraux en supplément de l'alimentation, pris en charge par l'assurance maladie.

7/ Cigarettes «allégées»: une fausse impression de diminution des risques

Le fumeur utilisant des cigarettes «allégées» apprend très rapidement à prendre des bouffées plus importantes, et le goût plus «léger» donne une fausse impression de diminution des risques.

8/ Tabagisme passif : La fumée du tabac provoque des dommages importants sur la santé de l'entourage des fumeurs. L'infarctus du myocarde et les attaques cérébrales sont les premières causes de mortalité du tabagisme passif, suivies par les cancers du poumon et les maladies respiratoires.

9/ Le cannabis : Cette plante, le chanvre indien est interdite en France et contient du THC ou tétrahydrocannabinol responsable des effets du cannabis qui est inscrit sur la liste des stupéfiants. Il modifie la perception et les sensations. Chez certaines personnes, la consommation peut provoquer une sensation d'anxiété et des malaises, ainsi que des yeux rouges, des palpitations, une sensation de bouche sèche…Elle diminue la perception visuelle la vigilance et les réflexes, rendant dangereuse l'utilisation d'outils, de machines te la conduite de véhicules.

Une consommation régulière entraîne une perte de motivation, et un isolement social et familial. Elle comporte aussi des risques respiratoires (fumée encore plus cancérigène que le tabac), une altération bucco-dentaire , des troubles de la mémoire voire des hallucinations ou idées délirantes.

La consommation concomitante de tabac et d'alcool augmente ces risques.

Ecoute cannabis: 0980 980940

10/ Drogues info service: www.drogues-info-service.fr 0800 23 13 13

11/ Autotests VIH : A compter de juillet 2015, les autotests VIH seront disponibles en officine. 20% des personnes infectées ignorent encore leur séropositivité.Tout résultat positif devra être confirmé par un test en laboratoire. Les tests ne tiennent pas compte d'une prise de risque datant de moins de 3 mois. En cas de prise de risque datant de moins de 48 heures (rapport non protégé, utilisation de matériel d'injection non stérile ), la personne doit se rendre aux urgences pour un éventuel traitement prophylactique.

12/ Oubli de pilule :

S'il s'agit d'une pilule micro progestative (28 cp par boîte), type» microval» ou «cérazette», la prise doit être très régulière: tous les jours à la même heure. En cas d'oubli, il faut poursuivre les prises régulièrement ET utiliser une autre contraception (préservatifs, spermicides) pendant 10 jours, délai pour que le microprogestatif retrouve son efficacité.

S'il s'agit d'une pilule estrogrogestative, type «ludeal», «leeloo», «daily», si l'oubli date de moins de 12 h, prendre le comprimé et poursuivre normalement la plaquette. Si l'oubli est de plus de 12 h, prendre le comprimé et il faut une deuxième méthode de contraception jusqu'au début de la plaquette suivante. En cas de vomissement dans les 2 h suivant la prise de la pilule: prendre un nouveau comprimé.

13/ Incontinence urinaire : 3 à 5 millions de personnes sont concernées par l'incontinence urinaire. Il existe un large éventail de protections, à adapter en fonction du volume des fuites et du degré de mobilité du patient: protections anatomiques, sous-vêtements absorbants, changes complets, alèses).

14/ Médicaments et âge : Fréquemment atteint de pathologies chroniques multiples, le sujet âgé est naturellement exposé à une polymédication à l'origine d'interactions médicamenteuses ou intolérances. C'est pourquoi il est important que tous les prescripteurs soient informés du ou des traitements suivis par le patient. A cet égard, le Dossier Pharmaceutique peut permettre de détecter des incompatibilités entre les différentes prescriptions.

15/ Vaccination contre la grippe : L'épidémie de grippe de l'année dernière a été intense et de gravité forte. Durant les neuf semaines d'épidémie, un excès de 18300 décès a été observé en France, surtout chez des personnes de 65 ans et plus. 51% des sujets à risque n'étaient pas vaccinés. Ceci confirme l'intérêt de la vaccination, qui, elle ne comporte aucun risque

16/ Troubles du sommeil: dépistage

Le sujet peut exprimer certaines plaintes. Le conjoint peut également fournir des informations intéressantes.

Un questionnaire peut être proposé pour mieux cerner le mode de vie ou la survenu des troubles.

La tenue d'un agenda du sommeil par le patient peut aider au dépistage.

Dans certains cas, le médecin peut demander des examens complémentaires pour rechercher une apnée de sommeil ou un syndrome des jambes sans repos.

17/ Urgences ophtalmiques En cas d'œil rouge, si la rougeur s'accompagne d'une vision trouble, d'une gêne à la lumière ou de vomissements, il faut impérativement composer le 15 ou consulter en urgence. Il peut s'agir d'une pathologie entrainant une perte d'acuité visuelle définitive.

18/ Obesité et infertilité Le surpoids et l'obésité atteignent près d'un tiers des femmes en âge de procréer en France. Le surpoids augmente le risque d'infertilité en favorisant les troubles de l'ovulation.et diminue les chances d'obtention d'une grossesse dans le cadre d'une procréation médicalement assistée.

19/ Grippe : Vacciner la femme enceinte pour protéger la mère et le bébé   

Plusieurs sociétés savantes conseillent aux femmes enceintes de se faire vacciner contre la grippe saisonnière pour se protéger elles-mêmes et prévenir les grippes graves chez leurs bébés au cours des six premiers mois de leur vie.

20/ E-cigarette: un risque de cancer buccal. Une nouvelle étude alimenteles controverses sur les effets de l'e-cigarette. Des chercheurs de l'université Laval (Québec) démontrent ainsi qu'elle provoque, en quelques jours, la mort de milliers de cellules de l'épithélium buccal. Avecà terme, un risque d'apparition decancer buccal.

21/ Pour rire : Il fait chaud dans votre pharmacie, on se croirait dans un zona.