Joupcha 52 - juin 2017

Par votre pharmacien
Joupcha 52  - juin 2017

Word Pro - 2017_06 joupcha 52   54-1.jpg

Word Pro - 2017_06 joupcha 52   54-2.jpg

1/ Semaine du 5 au 10 juin : Semaine de la contention RADIANTE. Le haut de gamme RADIANTE sans dépassement.

2/ Semaine du 12 au 17 juin : Semaine nationale Asthme avec la Pharmacie du Château et les pneumologues.

Venez vous renseigner, vous faire dépister (gratuit - conditions à la pharmacie).

La moitié des asthmatiques suit mal son traitement.

1ère maladie chronique chez l'enfant. 

3/ NOUVEAU Service PARENZEN (Parents ZEN) :

Nous vous proposons de tester notre nouveau service PARENZEN : abonnement de 10 euros / semaine (en ce moment, offre d'essai de 2 mois à 5 euros / semaine ; sans engagement de durée)

Vous avez un parent en dépendance à son domicile (rayon 5 km), vous n'êtes pas tranquille, vous ne voulez pas ou ne pouvez pas le mettre en maison de retraite.

Nous passons chez lui une fois par mois (ou 2 fois ponctuellement) pour lui apporter ses médicaments, voir s'il va bien, s'il ne perd pas du poids, s'il y a un problème dans son environnement. En cas de soucis, nous vous avertissons.

Nous faisons un bilan (armoire à pharmacie, prévention des chutes...).

Tranquillisez vous l'esprit, avec une personne connue, sérieuse, compétente, honnête. Nous définissons avec vous la date par exemple par rapport aux visites du médecin ou de l'aide à domicile.

4/ Médicaments riches en sodium : effets indésirables cardiovasculaires à long terme

Certains comprimés effervescents, solubles ou dispersibles contiennent de grandes quantités de sodium. Ils exposent à une augmentation des troubles cardiovasculaires en cas de prise sur de longues périodes.

5/ Antiseptiques: parfois sources d'infections. Des antiseptiques sont parfois contaminés par des bactéries, notamment en cas de dilution avec de l'eau non stérile ou en cas de stockage prolongé. Les présentations à usage unique évitent ce problème, à condition de ne pas les conserver après ouverture.

6/ Troubles du langage après un AVC: l'orthophonie utile. Chez des patients ayant un trouble du langage après un accident vasculaire cérébral, la stimulation du langage par l'orthophonie améliore la capacité à communiquer.

7/ Laits maternisés pour nourrissons : Tous les laits pour nourrissons ne sont pas identiques. 

De nombreux discours et témoignages contre le lait de vache circulent sur internet. La tendance actuelle à recourir à des solutions alternatives conduit certains patients à se tourner vers des produits inadaptés, vendus en magasins bio ou supermarchés (laits de jument, brebis, anesse).

Par ailleurs, une confusion assimile des boissons végétales (châtaigne, soja, riz, amande) à des laits. L'utilisation de ces produits est inadaptée à l'alimentation des nourrissons et entraîne un risque de carences graves (fer, protéines).

Par contre, des laits spécifiques sont proposés en pharmacie pour répondre à certaines situations pathologiques ou pour améliorer le confort digestif du nourrisson, tout en garantissant un excellent apport nutritionnel.

8/ Vaccins décriés?

Les vaccins ont été critiqués dans les médias, et ont été associés à certains effets indésirables, plus ou moins graves. Néanmoins, il ne faut pas oublier les progrès sanitaires qui ont suivi l'apparition des vaccins au 19ème siècle: éradication de la variole, disparition de la polio, de la diphtérie, du tétanos, et plus récemment, quasi disparition de la mortalité infantile par rougeole.

Leur abandon signifierait à coup sûr une recrudescence de ces maladies, souvent mortelles. 

9/ Lombalgies aigües : 90% des adultes souffrent ou souffriront un jour de lombalgie.

 Pour les éviter ou limiter leur impact:

Faire les bons gestes au quotidien: plier les genoux pour se baisser, éviter le port de charges lourdes, se tenir droit.

Eviter les mouvements répétitifs, changer de position régulièrement.

Limiter les torsions du dos, pivoter sur ses pieds pour se retourner.

Eviter les matelas trop durs ou trop mous. Choisir un oreiller adapté (anatomique).

Lutter contre un éventuel surpoids.

Porter des chaussures confortables, éviter les talons hauts. Préférer les sacs à dos en utilisant les 2 bretelles.

Faire de l'exercice physique régulièrement, en évitant les sports violents ou dysymétriques.

En cas de douleur, ne pas rester alité plus de 48 heures. Reprendre rapidement une activité physique modérée telle que la marche ou la natation.

10/ Les démangeaisons

Bien que très banales, les démangeaisons ne doivent pas être sous-estimées surtout si elles se prolongent.

Il peut s'agir d'un urticaire aigü, d'origine alimentaire ou virale ou bien dû à une piqûre d'insectes.

Les causes dermatologiques peuvent être aussi un psoriasis, une gale, un eczéma, une dermite séborrhéique.

Il existe des causes non dermatologiques: troubles endocriniens et métaboliques, diabète, hémopathies, problèmes neurologiques, intolérance à certains médicaments.

Chez les sujets âgés, le prurit est souvent dû à une sécheresse cutanée, qui peut être améliorée par l'utilisation des savons ou gels douche surgras suivie de l'application systématique d'émulsion ou crème hydratante après la toilette.

11/ Le pied du diabétique (info importante : l'hôpital d'Eaubonne a un service d'urgence pied diabétique 24 h /24, l'un des seuls en France)

Le patient diabétique présente des troubles de la sensibilité au chaud et au froid, ainsi qu'une diminution des sensations de douleur. 

Les pieds du diabétique doivent être examinés tous les jours (absence de plaie, de durillons, de mycose….). Ils doivent être lavés sans faire de bain prolongé.

La peau doit être soigneusement séchée.

Une crème spécifique est recommandée.

Limer les ongles, ne pas utiliser de corricide ou de verrucide. Faire des soins réguliers chez un pédicure (remboursés par la Sécurité sociale).

Ne pas marcher pieds nus, porter des chaussettes en fibres naturelles. Choisir des chaussures fermées en cuir et confortable.

12/ Observance des traitements

Selon une étude du Cercle de réflexion de l'industrie pharmaceutique, seuls 40% des patients prendraient régulièrement leur traitement pour les 6 pathologies chroniques étudiées (hypertension artérielle, asthme, diabète non insulinodépendant, ostéoporose, insuffisance cardiaque et hypercholestérolémie).

Cette non-observance a un coût considérable en matière d'efficacité du traitement et prévention de la récidive.

Les laboratoires tendent à faciliter l'observance en améliorant les conditionnements, en simplifiant le nombre de prises, et en instaurant un accompagnement personnalisé des patients.

13/ Prévention solaire

80000 nouveaux cancers de la peau sont diagnostiqués chaque année, et les dommages oculaires ne sont pas rares (ophtalmie, cataracte, dégénérescence de la rétine), dus à l'exposition aux rayonnements ultraviolets.

Il faut éviter les expositions entre midi et 16 heures, porter un chapeau, un tee-shirt et des lunettes de soleil, appliquer de la crème solaire toutes les deux heures et après chaque baignade, et protéger les enfants avec encore plus de soin.

Les personnes à la peau et aux yeux clairs, celles ayant de nombreux grains de beauté ou des antécédents familiaux de mélanome sont particulièrement vulnérables.

14/ Asthme

La population asthmatique en France est estimée à plus de millions. Les crises correspondent à une obstruction bronchique pouvant devenir gravissime dans certains cas.

Une composante allergique est présente chez un nombre importants de patients (8 sur 10 chez les enfants).

Les facteurs déclenchants de la crise peuvent être: 

acariens et moisissures pouvant être évités en aérant les pièces de la maison 20 minutes par jour; en préférant les peintures aux tissus d'ameublement, les couettes et oreillers synthétiques plutôt qu'en plumes, un sommier à lattes, un matelas anti-acariens; laver la literie une fois par semaine; proscrire moquette, doubles-rideaux et canapés en tissus; passer régulièrement l'aspirateur; ne pas autoriser chien et chats dans les chambres.

pour éviter les pollens, ne pas tondre soi-même la pelouse, passer régulièrement l'aspirateur, ne pas faire sécher le linge à l'extérieur, se laver quotidiennement les cheveux. 

pour limiter l'impact de la pollution, éviter la pratique d'activités physiques en cas de pic de pollution, tout comme l'aération de l'habitat.

proscrire le tabagisme actif et passif.

se faire vacciner contre la grippe.

15/ Accidents de moto : Les motards sont plus attentifs en milieu urbain et en cas de mauvaises conditions météo. La majorité des accidents se produit en rase campagne, par beau temps, sur route sèche.

16/ Pour rire : Un homme a une très jolie concierge et il lui demande :

"Est-ce que je peux vous faire la cour ?"

"Oui, bien sûr... Je vais vous chercher le balai !"