Joupcha 50 - fév 2017

Par votre pharmacien
Joupcha 50  - fév 2017

Word Pro - 2017_02 joupcha 50   32-1.jpg

Word Pro - 2017_02 joupcha 50   32-2.jpg

1/ La leptospirose : (Source = Prescrire n°251)

Elle contamine les professions au contact d'animaux élevés en plein air ou les professions au contact d'eaux contaminées (égoutiers, vétérinaires, employés de voirie, garde-pêche, personnels de traitement des eaux usées, agriculteurs).

Elle contamine aussi les personnes pratiquant des loisirs ou des sports en eaux douces (baignade, canoë-kayak, canyoning, rafting, pêche, jardinage, spéléologie). Principalement par une écorchure (même de minimes excoriations) mais aussi apparemment par les muqueuses saines (buccale, nasale, conjonctivale).

La transmission de la bactérie à l'Homme se fait par contact direct avec l'urine, le sang ou le tissu d'un animal infecté ou par l'eau : en effet, les leptospires excrétés dans l'urine des animaux infectés, peuvent survivre plusieurs mois.

Les signes d'infection sont : fièvre élevée & frissons, céphalées intenses, douleurs musculaires, nausées-vomissements, éruption cutanée, conjonctivite... Jusqu'à des vascularites touchant foie, rein, poumon, coeur, yeux, avec des hémorragies.

La plupart des patients guérissent sans séquelle en quelques semaines. Quelques-uns ont une convalescence jusqu'à plusieurs années et parfois des séquelles (fatigue chronique, troubles neuropsychiques, troubles oculaires).

La première prévention est d'éviter le contact avec les animaux ou l'eau douce en cas d'écorchures. Le vaccin n'immunise pas contre tous les types de leptospires et doit être renouvelé tous les 2 ans. Un antibiotique peut être pris pour une courte durée en prévention.

2/ Quelques recommandations en prévention des ulcères cutanés dus à la pression (ce sont des lésions apparaissant sur les tissus soumis à la pression) (Liste effectuée par l'agence américaine AHCPR)

Faire évaluer systématiquement le risque auprès d'un médecin chez toutes les personnes au lit ou au fauteuil.

La peau doit être lavée à intervalles réguliers et dès qu'elle est souillée par les urines ou les selles.

- Choisir un agent lavant entraînant le minimum d'irritation.

- Eviter l'eau chaude. - Eviter les frictions trop fortes.

- Eviter le dessèchement de l'épiderme. - Maintenir une humidité relative de l'air à 40%.

- Eviter l'exposition au froid. - Utiliser des crèmes hydratantes.

Eviter les massages cutanés sur les reliefs osseux.

Lutter contre la dénutrition : une alimentation insuffisante favorise le développement des ulcères de pression.

En cas d'incontinence ou de sueurs abondantes, la peau doit être protégée de l'humidité par des alèses.

Bien soulever les patients peu mobiles lorsqu'on les change de position (ne pas les tirer ou les glisser) : il est préférable d'utiliser des appareils comme les TRAPEZES ou de repositionner les patients en les soulevant des draps.

L'agence américaine recommande que tout sujet à risque d'ulcère dû à la pression soit placé sur un MATELAS ANTI-ESCARRES.

Patients au fauteuil : * Changer toutes les heures la position.

* Les coussins de mousse, de gel et/ou d'air semble diminuer les pressions appliquées à la peau.

* Les coussins ANNULAIRES (= bouées) sont déconseillés.

L'agence américaine recommande des séances de rééducation pour maintenir un niveau d'activité et de mobilité.

3/ Virus de la rage des chauves-souris (Source = Pharmacie Rurale)

Le virus de la rage des chauves-souris (au contraire du renard) peut rester inactif 27 mois avant de donner la maladie chez l'Homme. Un changement de comportement (agression le jour) peut suggérer la maladie chez la chauve-souris.

évitez tout contact direct avec les chauves-souris, notamment celles qui se laissent approcher.

En cas de morsure, nettoyez et brossez soigneusement et complètement la plaie avec du savon de Marseille, rincez abondamment à l'eau puis appliquez de la Betadine.

Consultez rapidement un médecin.

Vous voyagez à l'étranger : ne rapportez pas illégalement des spécimens de chauves-souris car les sérums antirabiques existants ne sont pas efficaces sur certaines chauves-souris exotiques.

4/ Le saviez-vous ?

L'ostéoporose est une diminution de la masse des os, entrainant principalement des fractures des vertèbres, du fémur et des poignets.

40 % environ des femmes de 50 ans seront victimes d'une fracture ostéoporotique avant la fin de leur vie.

La fracture du col du fémur s'accompagne d'un décès dans l'année suivant l'accident dans 20 % des cas et d'une perte d'autonomie dans près de 50 % des cas.

Il est important de manger suffisamment de calcium, de s'exposer un peu au soleil pour éviter la carence en vitamine D. Ne pas avoir une consommation excessive en alcool et tabac.

Il est important de faire un minimum d'exercice physique d'entretien et d'aménager votre intérieur : la pharmacie est un lieu privilégié pour faire un bilan gratuit. 

Besoin journalier en calcium : * période de croissance, personnes agées : 1200 mg/j * grossesse, allaitement : 1000 mg/j

Source de calcium : 

300 mg de calcium = ¼ litre lait = 2 yaourts = 300 g de fromage blanc = 30 g de gruyère.

le lait de soja est déconseillé en raison de sa faible teneur en calcium sauf s'il est enrichi en calcium.

Source de vitamine D, indispensable à l'absorption du calcium : 15 mn d'exposition solaire journalière du visage et des avant-bras) + aliments riches en vitamine D (poissons gras, jaune d'oeuf, fromages...)

Sports recommandés : * marche, course à pied, activités nécessitant de sauter >> pour renforcer les os.

* techniques de souplesse >> pour éviter les chutes et mieux tomber en cas de chute.

5/ Mort subite du nourrisson : "Dodo sur le dos" est le mot d'ordre à rappeler aux "nounous" et grands-parents.

6/ L'allaitement protégerait contre l'addiction à l'héroïne.

L'allaitement favorise un attachement sécure entre l'enfant et sa mère et peut diminuer les troubles du développement comportemental chez l'enfant (anxièté, hyperactivité, troubles de l'attention, dépendance à l'alcool) il pourrait aussi protéger contre l'addiction à l'héroïne. (Le Flyer n°58-fév 2015)

7/ 80 % des microbes se transmettent par les mains.

Mais la majorité des Français déclarent ne pas se laver les mains systématiquement avant de cuisiner, après avoir pris les transports en commun, avant de s'occuper d'un bébé, après un passage aux toilettes….en prévention des gastroentérites, dont la transmission se fait par les mains, il est donc obligatoire d'observer une hygiène très rigoureuse avant toute manipulation d'aliments. A défaut d'eau et de savon, avoir sur soi une solution hydroalcoolique.

8/ Rapports sexuels et risque de contamination par le virus du sida

Chaque année en France des milliers de personne sont contaminées par le virus du sida au cours de relations sexuelles. Les traitements, lourds, coûteux, et non dénués d'effets indésirables sont à prendre à vie et ne permettent pas d'éradiquer définitivement la maladie. La seule prévention possible est le port du préservatif. En cas de rupture du préservatif ou de rapport non protégé, il est faut consulter très rapidement afin de prendre des médicaments.

9/ Dépistage du cancer colorectal : Le dépistage du cancer colorectal est fondé sur la recherche d'un saignement dissimulé dans les selles. Il vise à détecter tôt des cancers du gros intestin chez des personnes en bonne santé. Le but final est de diminuer le risque de décès par cancer du côlon, mais aussi de réduire le risque de traitement anticancéreux lourd ou mutilant. Le dépistage peut être fait à domicile par test Hémocult° , puis par coloscopie.

10/ Risques de l'obésité : L'obésité est le fait d'avoir un poids anormalement élevé par rapport à sa taille. En France, l'obésité touche plus de 10% des adultes et est augmentation. L'obésité est souvent associée à une mortalité prématurée, un risque D'AVC ou d'insuffisance cardiaque augmenté. Chez les obèses, le risque de certains cancers est augmenté, ainsi que de diabète ou excès de cholestérol. Enfin, on constate plus d'arthrose du genou et troubles respiratoires chez les obèses.

11/ Syndrome du canal carpien : Il se manifeste par des douleurs, fourmillements ou engourdissements au niveau de certaines zones de la main. Il survient notamment après des mouvements répétitifs ou l'utilisation d'objets vibrants. Il peut s'aggraver avec un risque de séquelles définitives. Le port d'une attelle de poignet peut apporter un soulagement, ainsi que des infiltrations. En cas d'échec, le recours à la chirurgie est nécessaire.

12/ Allaitement maternel: préférable pour les enfants : L'allaitement maternel diminue de moitié le risque de diarrhées par rapport au lait artificiel. Il diminue aussi le risque d'infection respiratoire, ainsi que d'asthme avant l'age de 10ans.Le risque allergique est diminué. Les bénéfices augmentent lorsqu'on peut le poursuivre jusqu'à l'âge de 6 mois ou plus.

13/ Bien s'alimenter pour éviter les accidents cardiaques

Les artères coronaires alimentent le cœur. Lorsqu'elles se bouchent, cela provoque de l'angor pouvant aller jusqu'à un infarctus du myocarde. Une alimentation dite «régime crétois» est recommandée en prévention des accidents cardiaques: riche en céréales, légumes, fruits. Privilégier l'huile d'olive. Limiter le beurre et les autres corps gras. Limiter les viandes, et favoriser le poisson, notamment les poissons gras. Limiter les fromages.

14/ Fin de la vignette : La vignette est supprimée depuis le 1er juillet 2014 .Les prix sont mis à jour en temps réel par les caisses d'assurance maladie, ce qui peut poser un problème en cas de baisse de prix, car le pharmacien doit répercuter celle-ci sur les produits en stocks achetés à un prix parfois supérieur au prix de vente actualisé! C'est pourquoi nous nous voyons contraints d'ajuster nos stocks en fonction des demandes et d'éviter tout surstockage.