Joupcha 41 - janv 2016

Par votre pharmacien
Joupcha 41  - janv 2016

2016_01 joupcha 41   17-page-001.jpg

2016_01 joupcha 41   17-page-002.jpg

Toute l'équipe de la pharmacie vous souhaite une bonne et une heureuse année 2016. Et surtout la santé pour vous et pour tous vos proches.

1/ Compléments énergétiques et Santé pour les sportifs : pour la performance, tout en protégeant.

Présent depuis plus de 20 ans dans le monde de la santé, les équipes scientifiques de NHCO Nutrition se sont spécialisées dans la recherche et le Développement de formules à base d'Acides Aminés.

Les Acides Aminés, molécules à l'origine de la vie, sont essentiels au bon fonctionnement de nos organes, agissant au coeur même de nos cellules. Les Acides Aminés sont des composés naturels fabriqués en partie par l'organisme à partir des nutriments apportés par l'alimentation.

Les produits de la gamme Santé et Performances sont particulièrement adaptés à la pratique sportive en compétition (individuel, collectif) mais aussi pendant vos loisirs (marche, gym, danse, musculation).

N'hésitez donc pas à nous demander conseils et à demander PIERRE pour un conseil spécialisé, afin de bénéficier d'un programme adapté à vos attentes et à vos besoins physiologiques, tout en protégeant votre santé.

2/ Notre programme PHARMA CLINIC gratuit : En coopération avec les médecins traitants, nous faisons le dépistage de l'hypertension. Vous ne voyez jamais de médecin par manque de temps, etc ! Vous fumez, vous prenez la pilule, vous êtes en surpoids, vous abordez les 35-40 ans, venez vous faire dépister, sans RDV du mardi au vendredi, avec un matériel hospitalier. Un médecin prend le relai si nécessaire.

3/ Si vous voulez vous inscrire pour recevoir notre new letter avec les promotions, flaschez ! 

4/ Chaîne du froid et nouveaux médicaments. Ces nouveaux médicaments sont très sensibles à la rupture de la chaîne du froid. Certains, une fois la chaîne du froid rompue, doivent être utilisés dans les 5 ou 7 jours. D'autres doivent être utilisés dans les 60 minutes qui suivent.

Depuis 1998, je suis les recommandations canadiennes (10 ans en avance puisqu'il n'y en avait pas en France). J'ai ensuite suivi la formation PRAQ dans le cadre de la formation continue (Pharmacien Responsable Assurance Qualité) et la chaîne du froid est une étape clé. Lors de l'arrivée de ces nouveaux médicaments à la pharmacie du Château, un thermomètre infrarouge professionnel nous permet de vérifier la température des blocs réfrigérants et les températures en surface des boîtages (les boites sont en général scellées). J'ai constaté il y a quelques années une défaillance du grossiste (il n'était pas question de vendre un médicament anticancéreux inactif à ma patiente pour des questions de qualité mais aussi c'était une question de conscience personnelle ; le grossiste ayant refusé de rembourser les 1000e dégradés, je le pris à ma charge). Le frigo est aussi sous surveillance permanente par 2 sondes électroniques : une sonde instantannée et une sonde instantannée enregistreuse. Tout cela est parfait mais n'oubliez pas de venir avec votre pochette isotherme lorsque vous avez à reprendre un vaccin ou un médicament spécial . 

5/ Pression artérielle et grossesse : La mesure de la pression artérielle pendant la grossesse permet de repérer des risques de complications pour la mère (hématome rétorplacentaire, oedème pulmonaire, accident vasculaire cérébral...) Et l'enfant à naître (retard de croissance, naissance prématurée).

6/ L'oeil (Source = Cespharm - Pr Hamard, chef de service honoraire Hôpital des Quinzes Paris, membre de l'Académie nationale de médecine - Pr Difier, chef du service d'ophtalmologie Hôpital Necker Paris, membre correspondant de l'Académie nationale de médecine)

6.1/ Les lunettes-loupes pour la presbytie sont à utiliser ponctuellement, en dépannage et pour des occupations de courte durée. La consultation d'un ophtalmologiste reste indispensable pour ajuster la correction de la presbytie, tenir compte de la fréquente asymétrie entre la réfraction des deux yeux et dépister des troubles de la vue et maladies sous-jacentes.

6.2/ Les lentilles de contact peuvent corriger tous les troubles de la vue. Leur port impose un entretien régulier et rigoureux, adapté au type de lentilles (souples ou rigides) et à leur fréquence de renouvellement. Cela limite le risque d'infection et maintient les qualités visuelles et le confort des lentilles.

a/ avant la pose, rincez les lentilles au sérum physiologique pour éliminer les résidus de produit d'entretien et diminuer ainsi le risque d'irritation, d'intolérance ou d'allergie.

b/ pour limiter les éventuelles sensations d'inconfort, utilisez des larmes artificielles.

c/ n'humidifiez pas les lentilles avec la salive susceptible de transmettre une infection.

d/ lorsqu'une lentille est coincée sous la paupière, rincez abondamment avec une solution de lavage oculaire ou du sérum physiologique pour libérer la lentille.

e/ en cas de sensation de corps étranger, vérifiez que la lentille n'est pas posée à l'envers ou abîmée. Rincez la lentille et faites un lavage oculaire au sérum physiologique.

f/ retirez les lentilles en cas de pathologie oculaire ou palpébrale. Le port de lentilles est déconseillé lors de l'utilisation de collyres ou de pommades ophtalmiques. Si le port de lentille est indispensable, respectez un intervalle de 30 minutes entre l'instillation du collyre et la pose des lentilles.

g/ la prise de certains médicaments peut altérer des lentilles et donner des sensations d'inconfort (coloration des lentilles, hyposécrétion des larmes).

h/ il est conseillé de consulter son ophtalmologiste tous les ans.

Règles d'hygiène et d'entretien des lentilles de contact.

i1/ respecter la durée de port et d'utilisation des lentilles.

i2/ se laver systématiquement les mains avant toute manipulation des lentilles.

i3/ respecter le protocole d'utilisation des produits d'entretien.

i4/ respecter la date de péremption des produits d'entretien et le délai maximum d'utilisation après ouverture du flacon.

i5/ remplir chaque jour l'étui d'une nouvelle dose de produit d'entretien.

i6/ ne jamais rincer les lentilles ni les étuis à l'eau du robinet.

i7/ renouveler l'étui au moins tous les trois mois.

7/ Campagne de dépistage des problèmes respiratoires gratuit à la pharmacie (ne reste à votre charge que l'embout jetable à 0.50 euro) : 1,7 millions de français ne savent pas qu'ils sont asthmatiques. Environ 3 millions de français souffrent d'asthme. Détecté trop tard, il peut entraîner des conséquences graves (en France, environ 2000 décès par an) et elle ne concerne pas que les enfants.

La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive touche environ aussi 3 millions de personnes en France.

Ces maladies influent directement sur la capacité respiratoire et donc le souffle. Il est donc nécessaire de prendre conscience de l'importance de celui-ci et de le mesurer. Pourquoi mesurer le souffle : c'est une aide au diagnostic qui permet de révéler un asthme ou de dépister une insuffisance respiratoire. La plupart du temps, cette mesure permet aussi de suivre l'évolution de la maladie et d'adapter le traitement en conséquence. Faire une mesure du débit expiratoire avant et après un traitement montrera aussi l'efficacité des médicaments. Des mesures régulières peuvent permettre de prévoir une crise : les chiffres chutent avant même que le malade n'en ressente les signes. En cas de besoin de suivi particulier, votre médecin peut même vous prescrire l'appareil en question pour un suivi fréquent.

8/ Vous êtes sous médicament anticoagulant : (source Agence Française Santé )

a/ le risque d'hémorragie est maximum lors des premiers mois de traitement.

b/ vous devez connaître votre INR cible. Les risques d'un mauvais INR sont une hémorragie (INR>5, petits saignements des gencives ou du nez) ou une thrombose (caillot de sang). L'hémorragie est plus fréquente que la thrombose. Vous devez reporter les résultats d'INR sur un carnet de surveillance. Portez sur vous une carte avec vos médicaments anticoagulants.

c/ l'INR est le seul test biologique de surveillance à utiliser car il est plus fiable d'un laboratoire à l'autre. Si possible, il vaut mieux le faire toujours dans le même laboratoire, au moins une fois par mois. La prise de sang doit être faite à la même heure, de préférence entre 7 h et 11 h. Ne pas prendre d'alcool, de tabac ou de café 1h avant la prise de sang. Vous devez être à jeun ou prendre un petit déjeuner léger sans matières grasses.

d/ attention aux médicaments que vous achetez sans consultation médicale, notamment pas d'aspirine, d'ibuprofène ou autres anti-inflammatoires. Vous devez toujours signaler la prise de votre médicament anticoagulant à tous les interlocuteurs médicaux et paramédicaux (pharmacien, laboratoire d'analyse, infirmier...).

e/ Traitement déséquilibré (modification de la dose, nouvelle maladie, introduction ou arrêt d'un autre médicament, vomissements, diarrhée, INR instable) : la dose de l'anticoagulant doit être ajustée selon l'INR en consultant toujours le médecin traitant. Avec les années, vous pensez maîtriser les adaptations de doses mais c'est faux.

f/ Les aliments riches en vitamine K (farines de poisson, foies et abats, asperges, chou, navet, laitue, brocolis, cresson, épinards et tous légumes à feuille verte, viandes) : une alimentation riche en ces aliments peut diminuer l'effet de l'anticoagulant (un changement d'alimentation peut tripler l'apport quotidien de vitamine K et imposer une adaptation de la dose en médicament). Par contre, on n'impose plus un régime strict sans ses aliments : de petites quantités sont possibles.

9/ Contrefaçons dans le monde : Dès 2000, 200 000 personnes mouraient chaque année en Chine de l'utilisation de médicaments inappropriés, périmés ou contrefaits. 2 500 patients sont morts au Niger après avoir reçu un vaccin contrefait contre la méningite. 89 Haïtiens sont morts en prenant un sirop au paracétamol contenant du glycol (antigel). L'OMS a recensé 771 cas de médicaments contrefaits (médicaments sans molécules actives = 56%, mauvais dosage = 17 %, falsification = 16%, étiquetage non approprié, faux médicaments, copie illégale, préparation pharmaceutique non conforme aux normes de qualité). Un médicament mal dosé comme un antibiotique peut avoir des effets très nuisibles. Depuis, la contrefaçon de médicaments est le commerce illégal de très loin le plus rentable et le moins risqué. (Source : Moniteur Commerce International 1467).

10/ Obésité : les risques. L'obésité est le fait d'avoir un poids anormalement élevé par rapport à sa taille. 10% des adultes sont obèses en France. L'obésité est souvent associée à une mortalité prématurée et à un risque augmenté d'AVC, d'insuffisance cardiaque, de diabète, de cholestérol, d'arthrose du genou, de troubles respiratoires et de cancers. 

11/ Pour rire : * Le Gospel : C'est quand ton gamin a pris un coup de soleil.

* Grand amour : Expression datant du 15ème siècle, lorsque l'espérance de vie était de 35 ans.