Joupcha 35 - mai 2015

Par votre pharmacien
Joupcha 35  - mai 2015

2015_05 joupcha 35 sans filigrame-page-001.jpg

2015_05 joupcha 35 sans filigrame-page-002.jpg

N° 35 - mai 2015 Principale Source : Prescrire (revue Médecins-Pharmaciens, indépendante des lobbies industriels, financée par ses lecteurs.)

1/ Si vous voulez vous inscrire pour recevoir notre new letter avec les promotions, flaschez ! >>>> 

2/ Lombalgie aiguë (mal de dos) : Les questions importantes.

a/ Comment cette douleur est-elle apparue ?

b/ Avez-vous d'autres symptômes ? De la fièvre ?

c/ Cette douleur est-elle localisée ? S'étend-elle par exemple le long de la jambe ?

d/ La douleur s'améliore-t'elle au cours de la journée ? S'aggrave-t'elle pendant la nuit ?

Il faudra consulter généralement si cela fait suite à une chute, s'il y a de la fièvre, des frissons (suspicion de pyélonéphrite), des troubles gynécologiques (infection gynécologique haute possible) ou intestinaux, une douleur irradiant dans une jambe (sciatique...), une faiblesse, un engourdissement ou un fourmillement, une recrudescence la nuit (inflammation derrière), douleur persistante sans amélioration après 2 jours de traitement.

De toute manière, sans cause déterminée, on consultera systématiquement après 48 h sans amélioration.

Les bons gestes : 

a/ Pliez les genous pour vous baisser, éviter le port de charges lourdes (poussez les objets lourds plutôt que les tirer), se tenir droit. Ayez une position correcte au travail, en voiture.

b/ Evitez les mouvements répétitifs : changez de position régulièrement.

c/ Limitez les torsions du dos et pivotez sur vos pieds pour vous retourner.

d/ Evitez les matelas durs ou mous ; Dormez sur le dos ou le côté en chien de fusil ; Choisissez un areiller adapté (anatomique).

e/ Luttez contre le surpoids.

f/ Portez des chaussures confortables, évitez les talons hauts (plus de 5cm) ; Préférez les sacs à dos aux sacs à main, en utilisant les 2 bretelles.

g/ Faites de l'exercice phusique régulièrement, en évitant les sports violents, le golf...

h/ En cas de douleur, bien que le repos soit bénéfique, ne restez pas au lit plus de 48 heures et reprenez vite une activité modérée (marche, natation).

3/ Toxicomanies : chaque année, 60000 décès prématurés dus au tabac. 2 millions de personnes dépendantes de l'alcool, provoquant 2000 morts par an (sans les accidents de la route). Quant aux médicaments, ils sont utilisés dans 9 tentatives de suicide sur 10 (tentatives ne veut pas dire réussies).

4/ Canicule : les précautions élémentaires (Source = Ordre national des pharmaciens CESPHARM juin 2004 d'après DGS mai 2004)

a/ Il faut boire avant la soif et plus que la soif (quantité de boissons supérieure à celle nécessaire pour étancher la soif).

Crampes de chaleur (abdomen, bras,jambes...) Surviennent lors d'expositions à de fortes chaleurs, surtout si on transpire beaucoup lors d'activités physiques. Reposez-vous dans un endroit frais, ne faites pas d'activités exigeantes pendant plusieurs heures, buvez des jus de fruits légers ou une boisson énergétique diluée d'eau, consultez un médecin si les crampes durent plus d'une heure.

Syndrome d'épuisement-déshydratation : après plusieurs jours de chaleur, notamment par les pertes dues à la sueur. Etourdissements, faiblesse, fatigue, insomnie, agitation la nuit. Reposez-vous dans un endroit frais, buvez de l'eau, du jus de fruits ou une boisson énergétique diluée d'eau, appelez le médecin si les symptômes s'aggravent ou durent plus d'une heure.

Coup de chaleur : c'est une urgence médicale extrême car apparition très rapide (1 à 6 heures), avec décès (moins de 24 heures). Température du corps supérieure à 40° C associé à des troubles neurologiques centraux (convulsions, délire, coma), défaillances cardio-vasculaires et atteinte respiratoire. ALERTE = céphalées lancinantes, vertiges, nausées, somnolence, confusion voire insconscience, température du corps supérieure à 39,4 ° C, peau rouge et chaude et sèche, pouls rapide. Vous devez appeler le SAMU (le 15) ou les pompiers (le 18), vous devez transporter la personne à l'ombre ou dans un endroit frais, et la rafraîchir (enlever les vêtements, vaporiser ou asperger d'eau fraîche, appliquer des linges humidifiés d'eau froide tout en brassant l'air à l'aide de ventilateurs).

b/ Personnes à risques : personnes âgées, bébés, enfants de moins de 4 ans, handicapés, personnes souffrant de pathologies chroniques (maladies cardio-vasculaires, insuffisance rénale, diabète), personnes en condition de vie ou de travail les rendant vulnérables (isolement social, absence d'aération dans la maison, sport intense,travail physique ou en milieu surchauffé).

c/ En cas d'alerte de niveau 3 : vous pouvez vous assurer que les personnes âgées ou dépendantes sont suffisamment entourées (prendre de leurs nouvelles); si vous êtes isolé, faites vous connaître auprès des services municipaux; si vous avez une pathologie chronique, la chaleur peut déstabiliser votre maladie donc vigilance (diabétiques, multipliez vos contrôles glycémiques...) et appelez votre médecin traitant en cas de problème.

d/ Conseils pratiques pour se préserver de la chaleur :

limitez la température de l'habitation :

* fermez les volets et les rideaux des façades au soleil. * ouvrez les fenêtres tôt le matin, tard le soir et la nuit.

* baissez ou éteignez les éclairages électriques.

évitez les expositions à la chaleur :

* évitez de sortir à l'extérieur aux heures les plus chaudes (11h-17h) et restez dans les pièces les plus fraîches ou dans un espace climatisé (climatisation réglée 5° C en-dessous de la température ambiante).

* si la température intérieure ne peut être fraîche, passez 2 à 3 h. / jour dans un endroit climatisé (cinéma...).

* en cas de sortie, restez à l'ombre; portez chapeau, vêtements légers (coton), amples, de préférence de couleur claire.

* évitez les activités extérieures nécessitant une dépense d'énergie importante (sport, jardinage, bricolage...).

se rafraîchir régulièrement :

* prenez régulièrement dans la journée des douches ou des bains frais.

* vaporisez le visage avec des brumisateurs d'eau. * appliquez sur le corps des linges humides.

* humidifiez la bouche (rinçage de bouche, pulvérisation d'eau).

évitez la déshydratation :

* buvez régulièrement sans attendre d'avoir soif, 1,5 à 2 litres d'eau par jour, sauf contre-indication médicale.

* pas de boissons alcoolisées qui altèrent les capacités de lutte contre la chaleur et favorisent la déshydratation.

* évitez les boissons concentrées en caféine (café, thé, cola) ou très sucrées (sodas) car ces liquides sont diurétiques.

* en cas de difficulté à avaler les liquides, consommez des fruits (melon, pastèque, agrumes, prunes) et des crudités (concombre, tomate) riches en eau ou de l'eau gélifiée.

* accompagnez la prise de boissons d'une alimentation solide, en fractionnant si besoin les repas pour recharger l'organisme en sels minéraux.

restez vigilant face aux signes évocateurs d'une déhsydratation ou d'un coup de chaleur : n'hésitez pas à faire appel à la famille, aux proches, aux professionnels de santé.

restez attentif aux autres : * pensez à appeler ses amis ou voisins âgés pour prendre régulièrment de leurs nouvelles.

* aidez les personnes dépendantes de votre entourage (nourrissons et enfants, personnes âgées, personnes handicapées) en leur proposant régulièrement des boissons, même en l'absence de demande de leur part.

5/ Huile essentielle du mois : la Cannelle de Ceylan (tirée de l'ECORCE)

Le cannelier de Ceylan est un petit arbre de 2 à 5 m aux grands feuilles caractéristiques à trois nervures.

L'huile essentielle est un anti-infectieux puissant en cas de cystites et diarrhées. C'est aussi un stimulant général en cas de fatigue psychique et physique.

Elle ne doit pas être utilisée chez la femme enceinte et allaitante, en cas d'épilepsie, asthme, enfant de moins de 7 ans, de gastrite, hépatite.

On l'associe à l'huile essentielle de citron jaune pour éviter l'irritation car c'est une huile très puissante.

6/ Santé Info Droits : concernant la santé et les implications juridiques ou sociales 0 810 004 333 ou 01 53 62 40 30.

7/T'as un souci ? Pas évident de parler des soucis d'enfants. Un livret de 20 pages est disponible pour 3 euros auprès de l'association sparadrap 01 43 48 11 80. C'est un livret élaboré par des parents d'enfants malades et des professionnels de santé pour faire la part des choses entre les soucis de la vie quotidienne qui provoquent des émotions pas forcément positives mais normales et les "soucis qui prennent trop de place dans la vie de l'enfant", comme les insomnies, les phobies, la dépression, l'échec scolaire.

8/ Cannabis et conduite automobile (source : Prescrire n°272)

En France, la conduite sous l'influence de substances classées Stupéfiant (cannabis, cocaïne, opiacés, amphétaminiques) est un délit, puni de 2 ans d'emprisonnement et de 4500 euros d'amende, quel que soit le taux sanguin de la substance.

Les conducteurs sous cannabis ont été environ 1,8 fois plus souvent responsables d'un accident mortel que les autres conducteurs, soit 80 % en plus.

L'addition de l'alcool avec le cannabis multiplie par 14 le risque d'accident mortel, soit 1300 % en plus.

9/ 80% microbes se transmettent par les mains : Mais la majorité des Français déclarent ne pas se laver les mains systématiquement avant de cuisiner, après avoir pris les transports en commun, avant de s'occuper d'un bébé, après un passage aux toilettes…en prévention des gastroentérites, dont la transmission se fait par les mains. Il est donc obligatoire d'observer une hygiène rigoureuse avant la manipulation d'aliments : à défaut d'eau et de savon, une solution hydroalcoolique.

10/ Roaccutane, isotrétinoïne et acné : On ne rappellera jamais assez qu'une grossesse exposée a de fortes "malchances" de donner un bébé anormal. Vous ne devez jamais conserver chez vous des fins de boîtes, au risque qu'une amie ne l'utilise au mauvais moment. Rapportez absolument les fins de traitement à la pharmacie. (source : Prescrire n°272)

11/ Pour rire : Depuis que l'ai la préménopause, j'ai des mensualités tous les deux mois.

Notre site http://www.pharmacie-beaumontsuroise.com