JOUPCHA 31 - nov 2014

Par votre pharmacien
JOUPCHA 31  - nov 2014

2014_11_ joupcha 31 sans filigrame Quadri-page-001(1).jpg

2014_11_ joupcha 31 sans filigrame Quadri-page-002(1).jpg

N° 31 - nov 2014 Principale Source : Prescrire (revue Médecins-Pharmaciens, indépendante des lobbies industriels, financée par ses lecteurs.)

Notre site http://www.pharmacie-beaumontsuroise.com

1/ Si vous voulez vous inscrire pour recevoir notre new letter avec les promotions, flaschez ! >>>> 

2/ Reconnaisssez un accident vasculaire cérébral : (Prescrire oct 2014 n°372)

L'apparition brutale d'une paralysie, d'un engourdissement (d'un bras, d'une jambe, d'une partie du visage), d'un trouble de la parole ou de la compréhension, d'un trouble des mouvements (l'équilibre, la marche, la coordination), d'une anomalie brutale de la vision peuvent être provoquée par un accident vasculaire cérébral, c'est-à-dire par l'obstruction ou le saignement d'un vaisseau dans le cerveau. 

C'est une URGENCE : appelez les secours sans tarder au 112 (valable partout en Europe) ou 15 ou 18 (même si les symptômes disparaissent en quelques minutes car cela peut réapparaître quelques minutes ou quelques jours après).

Il ne faut surtout pas prendre un médicament ni attendre l'aggravation des symptômes ou l'apparition d'autres symptômes.

Plus on traite rapidement un accident vasculaire cérébral et meilleurs sont les résultats.

3/ Dents cariées : (Prescrire oct 2014 n°372)

La salive agit comme une barrière de protection contre les substances acides et a aussi une activité antimicrobienne. Les mouvements de la langue balayent les particules alimentaires présentes sur les dents.

Tout ce qui rend le pH de la bouche acide va donc favoriser les caries :

Habitudes alimentaires défavorables (présence prolongée ou fréquente d'aliments ou de boissons sucrés dans la bouche).

Brossage des dents trop rares ou mal réalisé ; dentifrice non fluoré.

Sécheresse buccale (lors d'infections virales, traumatismes, diabète, stress, âge avancé, maladies comme syndrome sec, sarcoïdose, hémodialyse, radiothérapie de cette zone, canabis, de nombreux médicaments comme psychotropes).

Autres facteurs : défaut d'implantation, chevauchements des dents, défaut de minéralisation, mouvements de la langue limitée par un frein trop court, port d'appareils dentaires, dent de sagesse enclavée, cocaïne par érosion dentaire.

Il est donc important de se brosser plusieurs fois par jour les dents, avec un dentifrice fluoré, au moins trois minutes, avec les bons mouvements. Limitez aussi les quantités de nourriture sucrée.

4/ Pour rire : a - Quel est le comble pour une couturière ? 

b - Qu'est-ce qui porte des lunettes et ne voit rien ?

5/ Comparatif Novalac 3 (la marque la plus fiable) à la pharmacie du Château = 8 euros / Carrefour Isle Adam : Gallia = 10,18 euros.                             

6/ Le mot du pharmacien : "Où en est notre grève ?

Elle continue : grève des gardes avec des réquisitions du Préfet, grève de tous les services gratuits non reconnus (grève des collectes de médicaments et piquants sanguins ; grève des entretiens pharmaceutiques, non payés en 2013 ; grève des livraisons gratuites dont le coût réel oscille entre 10 et 20 euros) car c'est ce qui arrivera si on disparait & pétition (4 millions de signatures)."

Tout le monde est conscient qu'il faut que la France fasse des économies ; les professionnels libéraux aussi.

Mais livrer en patûre tout ce pan de l'économie (1,2 millions d'emplois) à la haute finance n'est pas la bonne solution. La haute finance délaissera les zones non rentables pour les critères de la bourse. En Suisse, il y a quelques années, l'assurance-maladie privée s'est retirée de certaines régions car il y avait trop de personnes âgées et qu'elle perdait de l'argent.

L'Etat a jeté l'opprobre sur nous tous, libéraux, avec des chiffres tronqués. Quand on avance des chiffres, il faut tous les donner. Nombres de libéraux ont une rentabilité de 4 à 8% (soit beaucoup moins que les 10% voulus par les fonds de pension : ils chercheront par tous les moyens à rentabiliser leurs affaires) et si les libéraux gagnent un peu plus, c'est aussi parce qu'ils travaillent 50 à 60 heures par semaine, ne prennent que 2 ou 3 semaines de vacances par an et pendant 10 ou 15 ans de leur carrière, ils ont souvent gagné moins que le SMIC (eh oui ! ). Leur retraite n'a jamais pu être prise avant 65 ans et elle sera bien souvent plus tardive à présent. Ils habitent en France et y paient tous leurs impôts.

Mais ils aiment leur métier, un travail bien fait et la rentabilité de la haute finance les laissent indifférents (bien sur il y aura toujours quelques brebis galeuses). C'est pour cela qu'on trouve des libéraux partout, en campagne, en montagne, dans les banlieues, les petits quartiers ou les centres villes qui se vident.

N'oubliez pas que les hypermarchés ont détruit tous les commerces de proximité et les multinationales offrent à quelques uns des salaires mirobolants pour laisser la majorité d'entre vous avec des horaires et des salaires de misère. Tous ces grands groupes ne créent pas d'emplois en France : les créateurs d'emplois sont les petits commerçants, les artisans et les libéraux.

Les pharmaciens ont fait de très nombreuses propositions à l'Etat, pour améliorer notre service, à coût identique et en faisant faire des économies à la Sécu. Les pharmaciens sont en mutation depuis 15 ans, ont tenu tous leurs engagements notamment d'objectifs d'économies, et sont les seuls à assurer encore des services gratuits. Par exemple, il nous arrive de livrer une personne âgée seule. Ce service a un coût : les frais kilométriques sont d'environ 0,50 euros et une heure d'un pharmacien salarié est de 45 euros, avec toutes les charges. Les pharmaciens sont aussi le rempart contre les contre-façons le plus efficace et le moins cher, sans outils très techniques et très chers que les mafias arrivent en plus à contourner.         

7/ Vendredi 14 Novembre 2014 : Journée Mondiale du Diabète

Savez-vous que le diabète touche 382 millions de personnes dans le monde et que ces chiffres sont en constante progression ? Et pourtant nous pouvons tous faire quelque chose.

600 000 personnes sont diabétiques sans le savoir, en France.

Idée de recette 4 personnes : Barquette d'endives aux rillettes de thon 

Ingrédients : 2 endives, 1 petite boîte de thon au naturel (100 g), 1 citron, 3 c. à s. de crème fraîche légère, 3 branches de cerfeuil

Préparation : Laver et effeuiller les endives.

Ouvrir la boîte de thon et l'égoutter puis l'émietter dans un bol. Ajouter la crème fraîche et le jus du citron puis bien mélanger.

Garnir les feuilles d'endives avec 1 à 2 c. à s. de mélange au thon.

8/ Sacs plastiques : Comme vous le savez, nous vous redonnons des sacs plastiques quand vous oubliez le vôtre. 2 raisons pour continuer d'amener votre sac le plus souvent possible.

Aidez-nous à vous offrir un vrai PLUS SERVICE car nous dépensons pratiquement 1000 euros par an en sacs plastiques

Avec la nouvelle réforme de la nouvelle ministre de l'écologie, dès janvier 2015 (interdiction de vendre ou donner des sacs plastiques, de la vaisselles jetables...), nous serons obligé d'acheter des sacs qui coûtent jusqu'à 10 fois plus cher. Nous souhaiterions dépenser cet argent dans votre accueil plutôt que dans de l'éphémère. 

D'autre part, les sacs papiers sont beaucoup plus polluants à la fabrication et ceux en amidon sont très polluants par l'usage des engrais nécessaire à la culture (et pénurie possible des phosphates nécessaire pour faire l'engrais), la consommation astronomique de l'eau. Pensez à la planète, à vos enfants et petits enfants, ne leur laissons pas un poubelle.

9/ Journée européenne de sensibilisation aux antibiotiques : mardi 18 Novembre 2014

A l'occasion de cette journée, nous vous ditribuerons une brochure d'informations sur les antibiotiques et répondrons à toutes vos questions sur cette classe de médiacaments.

Parce que les antibiotiques ce n'est pas systématique et qu'utilisés à tort ils deviendront moins forts; nous devons tous prendre conscience que ces médicaments sont indispensables et qu'ils doivent être utilisés raisonnablement si nous voulons conserver des molécules efficaces durablement.

10/ Japon : des consommateurs financent l'information des professionnels de santé. Suite à un accident thérapeutique en 1960, les victimes ont créé une association. Une partie du fonds d'indemnisation a servi à financer une revue indépendante des laboratoires pharmaceutiques. L'association des victimes du sang contaminé par le HIV a aussi soutenu cette revue, dans le but d'informer sans déformation marketing les professionnels de santé. (Source Prescrire n°203)

11/ Confidentialité dans votre pharmacie : Le pharmacien et son personnel sont soumis au secret professionnel par la loi. Si vous voulez nous parler d'un sujet sensible, douloureux ou tabou à l'abri des oreilles indiscrètes, il y a des moments de la journée où vous aurez toute la discrétion voulue. On peut aussi le faire lors d'un essayage de matériel médical.

12/ Intoxication alimentaire (Source = pharma n°29 )

C'est en fin d'année que les intoxications alimentaires sont les plus fréquentes. En cause, les restes des repas de fêtes. Par non respect des règles d'hygiène : réfrigérateur trop plein, pas toujours très propre et température instable (ouvertures et fermetures fréquentes). On conseille de jeter tous les restes fragiles : poissons, fruits de mer, crustacés, charcuterie et plats cuisinés. Leur durée de vie est de 2 à 3 jours entre 0 et 3° C.

13/ "Hypermarchés et mythe des prix bas" : ainsi parle Christian Jacquiau, expert comptable et délégué consulaire à la Chambre de commerce de Paris. Il indique que des travaux parlementaires révèlent : sur 140 000 références présentes dans les grandes surfaces, seulement 500 peuvent être considérées comme vendues à prix "maîtrisés".

14/ Tatouage, piercing : (Source = Quotidien du pharmacien n°3128 nov 2014)

Les risques infectieux sont en diminution depuis 2008 : pour cela, évitez les pratiques artisanales sur la plage... Et les auto-piercing. Un professionnel compétent vous offre un risque pratiquement nul d'infection virale (hépatite B et C, HIV). Mais il reste un risque d'infection bactérienne après l'acte chez 10 à 25% des personnes, soit par un germe qui existe naturellement sur la peau, soit sur le matériel non stérilisé. Abcès local puis complications loco-régionale (infection du cartilage, de la langue, des gencives, du visage...) ; puis complications générales (septciémie, endocardites...). Souvent c'est dû au non respect des règles de désinfection après la pose, manipulation du bijou avec des mains sales... Le délai de cicatrisation est variable : 6 à 8 semaines pour les oreilles, arcade sourcilière, lèvre ; jusqu'à 9 mois pour le nombril. Désinfection par antiseptique 2 fois par jour pendant minimum 15 jours.

4/ Pour rire : a - Perdre le fil de la conversation b - Le nez