Joupcha 9 - 01.12.2011

Par votre pharmacien
Joupcha 9  - 01.12.2011

0001.jpg

0002.jpg

Déc 2011 - n°9 Principale Source : Prescrire (revue formation Médecins-Pharmaciens, indépendante des lobbies industriels, financée par ses lecteurs.)            

1/ Les drogues dans l'entreprise ? Une enquête anonyme en 1995 a montré la présence de drogue dans 24% des prélèvements d'urine. Ces drogues altèrent la vigilance et augmentent donc aussi les risques d'accidents du travail. Tout le monde est donc concerné, d'autant que les postes mettant en jeu la sécurité d'autrui semblent 3 fois plus concernés. On a retrouvé des drogues interdites mais aussi des médicaments licites entraînant des somnolences... Le cannabis a été retrouvé chez 15% des personnes mettant en jeu la sécurité d'autrui. Il diminue la vigilance, perturbe la vue et l'ouïe, entraîne des réflexes décalés et inadaptés. Le cannabis est stocké dans les tissus et est libéré ensuite par un stress brutal. Même plusieurs jours après en avoir fumé, un individu peut être incapable de faire face à une situation d'urgence.

Si vous vous reconnaissez dans l'une de ces situations, votre médecin du travail peut vous aider. Il est astreint au secret professionnel.

2/ Cataracte du chien âgé : une prévention nécessaire. Le métabolisme du cristallin chez le chien est très différent de celui de l'homme, ce qui explique la prédisposition de cette espèce à développer une cataracte sénile. On estime à 8 ans environ l'âge moyen d'apparition de ces cataractes... La cataracte sénile vient d'un désordre métabolique dû à un déséquilibre de la flore bactérienne intestinale chez le vieux chien (en clair, les bactéries de l'intestin du jeune chien diminuent et sont partiellement remplacées par des bactéries indésirables). Cela donne une maldigestion et une malabsorption, responsables d'une modification irréversible du métabolisme du cristallin. D'où une cataracte. Comme c'est irréversible, il est capital de lutter contre le déséquilibre des bactéries intestinales. Cette prévention avec un apport conséquent en nutriments nécessaires au cristallin (ex : VT Phak sirop) est la meilleure chance du chien pour éviter une cataracte sénile. (A savoir, il existe d'autres types de cataractes : congénitales, héréditaires (avant l'âge de 6 ans), diabétiques, post-inflammatoires, traumatiques).

3/ La constipation : elle est généralement liée à un mauvais fonctionnement de l'intestin, favorisée par une alimentation pauvre en fibres végétales et en eau. Les mesures suivantes permettent souvent d'améliorer beaucoup les troubles : prise des repas à heures régulières, boire 1 à 2 litres d'eau par jour, manger plus de fibres présentes dans les fruits, les légumes et les céréales complètes (notamment le son), faire un exercice physique tous les jours. Pensez aux cubes ORTIS FRUITS & FIBRES disponibles à la pharmacie. Les laxatifs ne doivent être pris qu'occasionnellement car certains sont irritants.

L'apparition récente d'une constipation peut être due à une modification d'habitudes alimentaires, un voyage, un médicament. Mais parfois un bilan médical est nécessaire si cela persiste.

4/ Soulager son dos : pour toutes les activités de la vie, il faut faire les bons mouvements :

a/ s'habiller : ne faites pas à l'équilibriste, courbé sur une jambe... Mieux vaut vous asseoir dos bien calé au fond d'un siège

b/ travailler baissé : ne pas se courber, mais s'agenouiller, ainsi le dos va moins travailler.

c/ monter l'escalier : se pencher légèrement en avant pour répartir le poids du corps.

d/ se lever du lit : donnez à vos muscles le temps de se réveiller et ne vous redressez pas brusquement. Placez-vous au bord, couché sur le côté, vous vous redressez en vous appuyant sur le coude, puis sur la main, et vous faites pivoter les jambes pour

   vous asseoir.

e/ se soulager : quand votre dos a trop travaillé, allongez-vous bien droit, des coussins sous les cuisses : la colonne vertébrale repose bien à plat.

f/ soulever une charge : ne pas vous plier (cela demande aux muscles un grand effort pour redresser le dos, et vos vertèbres risquent de ne pas être protégées). Placez-vous en face, le plus près possible de la charge, en écartant les pieds et en pliant les jambes, afin de vous redresser, buste droit, poids près du corps, en vidant l'air de vos poumons.

g/ se baisser : placez-vous à côté de l'objet et pliez vos genoux en gardant le buste droit.

h/ se pencher (évier pour la toilette, vaisselle; ménage...) : un pied en avant, pliez un genou, jambe arrière tendu (en vous appuyant si possible avec un bras). Cela va vous rapprocher du sol et va éviter le surmenage des muscles du dos.

i/ conduire sa voiture : ne jouez pas les pilotes automobiles. Conduisez bras souples, sans être "collé" au volant : reculez votre siège, mais redressez votre dossier. Une simple planchette évite de s'enfoncer dans le siège et soulage le dos. Pensez aussi aux ceintures de maintien lombaire (disponibles en pharmacie, elles ne doivent pas être portées tout le temps pour ne pas perdre ses muscles abdominaux mais elles sont très utiles en voiture).

j/ entrer et sortir de la voiture : sans tordre le dos. Aidez vos muscles en prenant des appuis et pivotez le bassin jambes jointes.

k/ rester assis sans dos rond : assis au bord, vos muscles fatiguent pour garder l'équilibre. Approchez la chaise et calez bien votre dos au dossier.

l/ porter un bébé : sans pencher en avant. Soutenez bébé avec vos bras; plus tard, portez le derrière.

m/ faire travailler ses muscles : à défaut de sport, faites au moins un exercice très facile. Dos au mur, rentrez le ventre, redressez vous et comptez de 1 à 6. Relâchez et recommencez 10 fois.

n/ s'asseoir plus droit : sans écarteler les vertèbres dans des sièges bas et mous.

o/ marcher et porter sans surmener vos muscles : prenez 2 sacs plutôt qu'un seul dans chaque main. Portez des talons ni trop hauts, ni trop bas... et gardez toujours la même hauteur.

p/ dormir en reposant son dos et son cou : attention aux lits mous. Ils vous semblent bien agréables mais ils font travailler le dos qui ne repose pas à plat. Sommier rigide et matelas ferme (mais pas trop). Ne dormez jamais sur le dos. Ne vous cassez pas le cou avec un traversin dur et épais, un oreiller haut.

5/ Centre antipoison de Lille : 03 20 44 44 44. Tout le monde peut l'appeler. Devant un cas d'intoxication accompagné ou non de symptômes, ou même dès qu'une personne a été exposée à un risque toxique, il ne faut surtout pas attendre pour appeler le centre antipoison, ceci pour éviter éventuellement au produit de passer dans le sang.

6/ Listériose : précautions à prendre :

a/ la listériose se manifeste par un syndrome pseudo-grippal avec fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête survenant dans les 2 mois après la consommation d'aliments contaminés.

b/ les personnes les plus sensibles sont les immunodéprimés, les femmes enceintes et les personnes âgées.

c/ les aliments les plus contaminés sont les viandes hachées crues ou utilisées sans nouvelle cuisson, les produits de la mer et les fromages (surtout à pâte molle).

d/ la prévention : 

d1/ le préparateur de viande crus (industriel, boucher) doit soigneusement nettoyer ses ustensiles et ses mains.

d2/ la cuisson des viandes doit être suffisamment longue pour détruire les germes.

d3/ les végétaux crus doivent être soigneusement nettoyer (nettoyage minutieux).

d4/ la gestion du réfrigérateur : il faut séparer les aliments crus des cuits, nettoyer le réfrigérateur 2 fois par mois en le désinfectant avec une solution antiseptique et réchauffer les restes de nourriture à température aussi élevée que possible.

7/ Le risque de suicide après une tentative ne diminue pas avec le temps. (Source = Prescrire n°243, oct 2003)

En France, 130 000 à 180 000 tentatives de suicide chaque année. Une tentative sur 3 récidive : ce taux semble être inférieur si une psychothérapie brève est mis en place rapidement. Une étude anglaise et une étude australienne ont montré qu'environ 10% mettront fin à leurs jours, parfois 20 ans après.

8/ Arrêt cardiorespiratoire de l'adulte : En cas de réticences ou d'incapacité à réaliser un bouche-à-bouche, un massage cardiaque externe seul, dans les premières minutes d'un arrêt cardiorespiratoire est efficace. (Source = Prescrire n°244, nov 2003)

9/ Traitement efficace de la diarrhée : Dans les pays pauvres, la réhydratation orale donnent des résultats impressionnants. Au Vietnam, au début de l'étude, 11500 enfants ont reçu des soins en consultation et 5000 ont été hospitalisés. 10 ans plus tard, 13000 enfants ont reçu des soins en consultation et seulement 322 ont été hospitalisés. En 10 ans, l'utilisation de la réhydratation orale est passée de 15% à 70%. La réhydratation par intraveineuse est passée de 22% à 0,7%. Les antibiotiques sont passés de 70% à 17%. La mortalité est passée de 1,9% à 0,06%, soit pour 10 000 diarrhées, de 190 décès, à 6 décès pour 10000 diarrhées. On a aussi accordé une grande importance à l'hygiène des locaux (W-C, lavabo). Ceci est valable chez nous (boire des sachets d'Adiaril...), même si en France, les décès sont rares.

10/ Erreurs à éviter en cas de lésion musculaire récente lors de la pratique du rugby (Source = Pharmacie et dispositifs médicaux, Dr Rodineau, service de

médecine physique et de réadaptation, hôpital de la Salpêtrière)

Un lésion musculaire est toujours grave pour un joueur de rugby. On évitera les erreurs suivantes :

* masser vigoureusement la lésion, favorisant : anarchie cicatricielle, complications veineuses, ossification secondaire et récidives.

* immobiliser le membre lésé pendant une période supérieure à quelques jours, ce qui entrave le processus cicatriciel, favorise l'amyotrophie et augmente le risque de thrombose veineuse.

* faire des injections locales de corticoïdes, ce qui expose au risque d'infection.

* prescrire des anti-inflammatoires plus de quelques jours (4 ou 5) ce qui semble nuire à la guérison du foyer lésionnel.

* ne pas respecter un temps de repos suffisant avant la reprise du rugby, ce qui majore le risque de récidives.

11/ Ceintures de sécurité chez l'enfant aussi (Source = Prescrire n°247 fév 2004)

Une étude canadienne a porté sur 7853 accidents concernant 13 421 véhicules avec 21 629 occupants, dont 796 enfants âgés de 4 à 14 ans. Parmi les enfants assis à l'avant, on a chez les non-attachés 37% de tués et 48% de blessures assez graves. Chez les enfants attachés, on a 7% de tués et 16% de blessures assez graves.

Parmi les enfants assis à l'arrière, on a respectivement pour les non attachés 15% et 42% et pour les attachés 12% et 25%. Ces résultats sont similaires à ceux chez l'adulte. Ceci démontre l'intérêt d'attacher les enfants en voiture.

12/ Chaîne du froid en pharmacie : Nous rappelons à notre aimable clientèle que tout produit de la chaîne du froid (vaccins notamment) ne peut être repris dès qu'il quitte la pharmacie, quelle qu'en soit la raison. Cela nous est imposé par les "Bonnes pratiques de dispensation", parus au Journal Officiel de la République Française. Ceci pour la sécurité de chacun.

13/ L'exercice physique bénéfique aux femmes après la ménopause. (Source = Prescrire n°243, oct 2003)

Différentes études montrent que la marche rapide (supérieure à 3,2 km / h) ou des exercices physiques de loisir modérés, sans prétention de "performances" ont une mortalité cardio-vasculaire mais aussi une mortalité totale moindre (effet bénéfique sur le coeur, effet bénéfique sur toutes les causes de décès).

14/ Otite aiguë : attendre 72 heures avant de débuter un antibiotique, en cas de mauvaise évolution ne présente pas de risque mais permet de réduire la prise d'antibiotique : dans seulement 24% des cas, on devra passer à l'antibiothérapie. (Source = Prescrire n°251, juin 2004)       

15/ Prévention des diarrhées : se laver les mains : Le lavage des mains des malades, de l'entourage et des soignants à l'eau et au savon, diminue de moitié la transmission, de moitié les infections sévères. (Source = Prescrire n°251, juin 2004)

16/ Dépistage : Après le succès de la journée du dépistage du diabète, nous vous rappelons que nous continuons sans RDV, ainsi que la mesure du souffle.

17/ Utilisation des photocopieurs : Bien fermer le couvercle de la photocopieuse pour protéger les yeux et la peau: une dame traitée par un médicament photosensibilisant a eu le visage brûlé après 2 heures d'utilisation pour photocopier un gros livre.

18/ Pour rire : Un scaphandrier est au fond de l'eau. En surface, une terrible tempête se lève et le bateau auquel il est relié se met à tanguer très dangereusement. La mer devient de plus en plus grosse et le capitaine transmet au scaphandrier qui ne se doute de rien : 

- Remontez vite, nous coulons.__