Joupcha 11 - 22-02-2012

Par votre pharmacien
Joupcha 11  - 22-02-2012

0001.jpg

0002.jpg

1/ Maladies rares : (Source = Ordre des Pharmaciens n° 274 )

Une maladie est dite rare quand elle touche une personne sur 2000, soit pour la France moins de 30 000 personnes pour une maladie donnée. Mais comme il existe près de 7000 maladies rares, ce sont plus de 3 millions de Français et 30 millions d'Européens qui en sont atteints. Environ 80% sont des maladies génétiques. Un numéro de téléphone Azur (prix appel local) Maladies Rares Info Services 0 810 63 19 20 du lundi au vendredi ou par e-mail "info-services@maladies-rares.org".

2/ Interactions entre les médicaments : vous ne nous voyez généralement pas faire mais à chaque ordonnance, nous vérifions grâce à nos connaissances qu'un médicament n'interfère pas avec un autre.

Afin d'éviter le plus possible les effets néfastes des interactions entre les médicaments, pensez à nous informer (ainsi que votre médecin) des médicaments que vous prenez en plus :

a/ les médicaments que vous prenez de vous-même pour divers petits maux. Certains sont importants à connaître : aspirine, antidouleur, antimigraineux, laxatifs ...

b/ les médicaments prescrits par un autre médecin, notamment spécialiste, que vous consultez peut-être directement. Attention à certaines spécialités qu'on ne pense pas toujours à signaler (ophtalmologiste, dermatologue, gynécologue, angiologue...) ou des médicaments sous des formes particulières ou de longue date type collyre, anti-inflammatoire, contraception...

3/ L'équilibre, où en êtes-vous ? Faites-les exercices suivants pour l'améliorer. (Source = CPAM et fédération française d'éducation physique )

a/ Marchez souvent pieds nus (sauf si vous êtes diabétique ou si vous avez de graves problèmes circulatoires) sur : parquet, carrelage, moquette, tapis brosse, mousse, sable, gravier... Soyez attentif à la différence des sensations. Vous améliorez ainsi la qualité des appuis de votre pied. 

b/ Assis sur une chaise, pieds à plat au sol, soulevez les talons, reposez; relevez les pointes de pieds, reposez. Veillez à ce que le mouvement soit le plus grand possible. Vous améliorez ainsi la souplesse de vos chevilles.

c/ Debout sur une jambe, touchez avec le pied, à différentes hauteurs un banc, une chaise... Touchez de nombreuses fois, sans reposer le pied. Vous améliorez ainsi vos réflexes d'équilibration.

d/ Prenez l'habitude de vous accroupir, de vous mettre à genoux, de vous asseoir, de vous allonger au sol. Répétez ces gestes souvent. Vous améliorez ainsi votre aisance et votre sécurité.

e/ Assis sur une chaise, tête droite, regard fixé sur un repère éloigné. Fermez les yeux. Bougez Très lentement la tête dans tous les sens. Revenez à la position de départ. Ouvrez les yeux et fixez immédiatement votre repère. Vous améliorez ainsi votre adaptation aux différentes perturbations dues aux mouvements de la tête.

4/ Reconnaître les entorses simples : (Source = Prescrire n°247)

En cas de traumatisme récent de la cheville, un examen clinique précis selon les règles dites d'Ottawa permet au médecin d'éviter une radio, avec une fiabilité proche de 100%. En pratique, cela veut dire que faire une radio alors que la règle d'Ottawa dit que c'est inutile, c'est faire prendre un risque au patient : le risque de recevoir une dose de rayons X, ce qui n'est pas anodin. Un deuxième examen par le médecin 3 à 5 jours après est souvent utile pour préciser le degré de gravité et éventuellement revoir le diagnostic. En l'absence de lésions osseuses associés à l'entorse de cheville, la plupart de patients tirent plus de profit d'une immobilisation partielle de courte durée avec appui précoce du pied que d'une immobilisation trop stricte ou d'une chirurgie ligamentaire.

5/ Décès dus aux lits médicaux à hauteur variable (Source = Prescrire n°251)

De fréquents accidents ont entraîné l'écrasement d'une personne sous le lit par action involontaire de la pédale : on recommande d'inactiver la commande au pied. En pharmacie, en principe, les lits n'ont pas de pédale à pied pour déclencher : une sécurité que tous les fournisseurs n'ont pas.

6 Prévenir les maladies des animaux transmissibles à l'Homme (Source = Bulletin Ordre n°291)

La majorité des maladies qui frappent les animaux n'affectent pas les humains. Mais certaines sont transmissibles à l'Homme et présentent un risque pour la santé. C'est le cas de 2 zoonoses rares mais potentiellement graves, voire mortelles pour l'Homme : l'échinococcose alvéolaire et la rage des chiroptères (chauves-souris).

L'échinococcose est due à une larve de ténia (=vers). A l'état adulte, le ténia parasite certains carnivores, le renard et le chien en particulier. L'homme se contamine en ingérant les oeufs du parasite présents dans les selles des animaux infectés. La larve du ténia se développe principalement au niveau du foie et est à l'origine d'une pseudo-tumeur, longtemps sans signes de maladie. Le traitement antiparasitaire prolongé est parfois associé à une ablation chirurgicale du tissu parasité. En France, les zones d'endémies connues sont : le Massif Central, la Franche-Comté, la Lorraine et les Alpes. Mais le risque existe peut-être ailleurs. Il faut éviter de consommer des baies sauvages, porter des gants pour les travaux en plein air et se laver soigneusement les mains après, cuire les aliments provenant des champs, des forêts et des jardins potentiellement accessibles aux renards, les oeufs de ténia étant détruits par la cuisson.

Les seuls cas de rage encore observés en France concernent des animaux importés ou des chiroptères. En effet, en Europe et en France, un fort pourcentage de chauves-souris serait porteur de la maladie (des renards seraient à nouveau porteur). La rage est due à un virus dont la transmission s'effectue par la salive des animaux infectés (griffures, morsures ou léchage). L'incubation est en moyenne de 30 à 45 jours, puis la maladie se manifeste par une encéphalite avec 2 formes (paralytique ou furieuse). Il n'existe pas de traitement curatif de la rage déclarée, mortelle dans 100 % des cas. Mais une vaccination antirabique dans un bref délai suivant l'exposition permet d'obtenir une protection rapide et suffisante pour lutter contre le virus avant que la maladie ne se déclare. Il est recommandé de ne pas approcher ni capturer des chauves-souris, qui sont par ailleurs une espèce protégée.

7 Airbags ou ceintures en voiture : (Source = Prescrire n°258)

Une étude sur 10 ans aux USA a montré que le risque de traumatisme mortel lors d'un accident de voiture s'abaisse : de 8% si le véhicule est doté d'airbags; de 65% si le conducteur et le passager avant sont maintenus par une ceinture de sécurité sans airbag; de 68% si ceintures de sécurité et airbags sont présents.

En conclusion, l'airbag n'assure pas une protection suffisante des conducteurs et passagers : il limite seulement la gravité. On recommande donc toujours le port de la ceinture de sécurité pour le conducteur et les passagers avant et arrière.

8/ Dénutrition : 450 000 personnes de plus de 65 ans sont dénutries en France. Les personnes vivant seules à domicile sont plus touchées que les autres. La dénutrition survient quand les apports alimentaires quotidiens sont insuffisants pour couvrir les besoins de l'organisme.

La dénutrition :

* multiplie le risque de complications après une intervention chirurgicale et au cours des maladies chroniques.

* augmente le risque d'infection, d'escarres, de chutes et donc de fractures.

* provoque un retard de cicatrisation.

* aggrave la maladie d'Alzheimer.

* multiplie par 5 le risque d'infections à l'hôpital.

Parlez-en à votre médecin.

9/ Temps d'attente à la pharmacie : nous informons notre aimable clientèle que nous faisons tout pour réduire l'attente actuelle. 2 raisons à l'attente actuelle : 1/ nos lecteurs de carte vitale ont du mal à lire les puces anciennes qui s'oxydent : la solution est le remplacement mais les mutuelles nous demandent d'attendre car elles seront bientôt sur carte magnétique. 2/ la pharmacie de Presles qui s'écroule, est fermée pour quelques semaines et nous avons un afflux de nouveaux patients que nous accueillons solidairement : il faudrait recruter une préparatrice supplémentaire mais je suis exigeant sur les qualifications des candidats. De plus cet afflux n'est que temporaire. Nous vous remercions d'accueillir ces patients avec bienveillance.

Mais je ne veux pas supprimer les contrôles auxquels je tiens : demandez-vous à votre garagiste d'aller plus vite pour remonter une roue, lorsqu'il y a du monde ? Pour moi, la sécurité est une priorité, même si le risque zéro n'existe pas.

Vous pouvez la réduire en préparant vos ordonnances, votre carte vitale et votre mutuelle pendant votre attente.

10/ Pollution et planète Terre pour nos enfants : étant confronté à l'installation d'un incinérateur près de chez moi, avec des jeunes enfants, je me suis particulièrement intéressé au problème de l'incinération. Il faut savoir que tout produit non recyclé, finit en décharge (plus ou moins polluant) ou dans un incinérateur (beaucoup plus polluant car le déchet va polluer mais va aussi créer de nouveaux polluants qui n'existaient pas avant : les dioxines, produits Très toxiques, à longue durée de vie & les mâchefers = concentrés de produits toxiques, qu'on va retrouver par exemple dans les routes, où le ruissellement des eaux va contaminer peu à peu les terres alentours, les cultures et les élevages). Alors avant de consommer à tort et à travers, posez-vous la question suivante : 'est-ce vraiment indispensable ?'. Si je réponds oui, je peux peut-être diminuer la quantité rejetée ; si je répond non, alors c'est irresponsable envers les enfants (car ce sont eux qui vont le plus en souffrir).

  Pensez notamment aux sacs plastiques qui bien souvent peuvent être évités (même à la pharmacie, vous pouvez venir avec un sac réutilisable d'un autre commerce_nous ne sommes pas sectaires_; attention aux assiettes trop remplies (les européens rejettent à la poubelle 25% des aliments de leur assiette : pensez à accommoder les restes ou à installer un composteur au fond du jardin_c'est Très simple : un caisson d'un mètre sur un et 50 cm de haut suffit pour recycler tous les aliments pour une famille de 5 personnes, sans jamais rien à y faire et avec très peu d'odeurs_ je suis prêt à vous accompagner dans une installation); attention aussi aux piles non rechargeables (elles ont consommé 9 fois plus d'énergie à fabriquer qu'elles n'en restituent et la destruction est Très polluante)... Les biens de consommation recyclés sont gagnants à tous les niveaux : moins de déchets à la production, à l'emballage, à la destruction; diminution des pollutions de l'eau et des nappes phréatiques, de l'air, du sol; économie des ressources de la Terre_ un sac plastique, ça sera du chauffage en moins dans quelques années_ . 

11/ Pour rire : Deux amis boivent un verre, tranquillement, quand l'un remarque que l'autre porte une chaussette rouge au pied droit et une verte au pied gauche. Il lui dit alors :

- Dis donc, une paire de chaussettes comme les tiennes, ça doit être rare...

- Pas tellement, répond l'autre. J'en ai encore une autre paire à la mais