Joupcha 10 - 12.01.2012

Par votre pharmacien
Joupcha 10  - 12.01.2012

0001.jpg

0002.jpg

A/ "Les écrans et la vue" : Travail sur odinateur, télé, jeux vidéos : c'est une source de fatigue supplémentaire non négligeable pour nos yeux, qui nécessite de prendre quelques précautions.

1/ Les troubles liés à l'utilisation prolongée d'un écran.

L'écran d'ordinateur n'est pas responsable en soi de troubles visuels, mais la luminosité et la réflexion à la surface des écrans causent une fatigue générale de l'oeil qui peut avoir des manifestations douloureuses ou gênantes chez des personnes sensibles.

Une activité prolongée sur écran peut provoquer une altération passagère de votre vision et dans quelques cas exceptionnels des rougeoiements ou des larmoiements. Pour y remédier, portez vos lunettes, relâchez votre attention régulièrement en regardant un objet, une personne, etc, qui se trouve à plus de 3 mètres de vous et n'oubliez pas de cligner régulièrement des yeux.

2/ Les solutions pour une vision plus confortable :

a/ L'écran ne doit jamais être face ou dos à une fenêtre, pour éviter aux yeux de devoir ajuster les différentes intensités lumineuses.

b/ Vos yeux doivent se trouver entre 50 et 75 cm de l'écran. Placez-vous bien en face de l'écran. Orientez l'écran de telle façon que vos yeux soient à égale distance des 4 coins. Votre regard doit toujours être orienté vers le bas.

c/ N'utilisez pas une police de caractère trop petite, la lecture doit pouvoir se faire sans effort et sans se rapprocher de l'écran.

Et le soleil ! L'oeil est un organe fragile. Les UV (ultraviolets) ont des effets nocifs sur les yeux. La principale affection touche la cornée qui absorbe tous les UV, créant des lésions très douloureuses. Lors du choix de lunettes, assurez-vous que les verres arrêtent 100% des UV. En utilisations extrêmes (montagne, sports nautiques), utilisez des lunettes très couvrantes. Protégez aussi les enfants.

B/ Éducation : pourquoi interdire la télé dans la chambre février 2011

Les spécialistes de l'éducation s'inquiète de la présence de plus en plus fréquente de la télévision dans une chambre d'enfant. Plusieurs raisons : si regarder la télévision en famille n'est pas la pratique la plus conviviale qui soit, elle permet tout de même des échanges (on discute, on critique, on rit). «Regarder la télé peut donc être un acte social en famille ». En 2010, les Français ont passé en moyenne 3 heures et 32 minutes par jour devant la TV (Médiamétrie) : la même activité pratiquée en solo enlève autant de temps à la vie en famille. Autoriser la TV dans une chambre d'enfant est également une porte ouverte aux excès. Difficile pour les parents de surveiller que l'enfant n'allume pas le poste la nuit. Laissés à lui-même pour choisir ses programmes, ils risque de tomber sur des images violentes ou des films réservés aux adultes (quand il ne les recherche pas sciemment...) D'après les pédopsychiatres, le nombre d'enfants traumatisés par ce qu'ils ont vu à la télévision est en constante augmentation. L'enfant peut difficilement en parler à ses parents car ces programmes lui étaient interdits. À la clé, phobies, insomnies, cauchemars, angoisses, dépressions, sans parler de la carence de sommeil qui s'accumule et des difficultés de concentration en découlant. Une étude canadienne récente a montré que les enfants de 8 ou 9 ans qui ont la télévision dans leur chambre ont des résultats nettement inférieurs aux autres en mathématiques, lecture et langues. A contrario, un écran bien utilisé peut avoir un impact positif sur la scolarité : ainsi « les enfants qui réussissent le mieux à l'école sont ceux qui disposent d'un ordinateur familial, mais pas d'un ordinateur dans leur chambre !»

C/ Prévenir les accidents cardiaques provoqués par le sport :

a/ il faut dépister les sujets à risques : pour cela, une visite chez le médecin suffit pour une auscultation et quelques questions sur les antécédents dans la famille. Si cela est nécessaire, le médecin fera des examens complémentaires.

b/ il faut respecter quelques conseils : 

b1/ éviter les efforts juste après un repas;

b2/ commencer et arrêter l'effort de manière progressive ; 

b3/ boire régulièrement et réduire les efforts en cas de température extérieure élevée ;

b4/ interrompre les efforts et consulter un médecin en cas de symptômes anormaux (gêne thoracique ou respiratoire, palpitations, lipothymie) ;

b5/ réduire la durée habituelle du sport en cas de signe d'épuisement (difficulté à finir l'effort, nausée, étourdissement, vertige).

c/ VRAI ou FAUX :

c1/ on appelle activité physique de loisirs : la marche prolongée, les promenades à bicyclette...

c2/ pour les hommes de plus de 35 ans et les femmes ménopausées, les accidents coronariens sont moins fréquents lorsqu'on a une activité physique de loisirs.

c3/ la marche prévient les accidents chez les personnes de plus de 60 ans.

c4/ le dopage avec des stéroïdes ne peut pas tuer un sportif de 30 ans.

D/ Colopathie fonctionnelle, c'est le côlon qui est enflammé : quelques conseils (Dr Anne Richard - L'Officinal n°59) :

a/ suivre un régime diversifié et non restrictif.

b/ éviter les épices, le café, les boissons gazeuses ou glacées, les légumes secs, les gibiers et la charcuterie.

c/ éviter les laitages et le pain en trop grande quantité.

d/ boire beaucoup (surtout en période de constipation).

e/ manger des légumes verts, des fruits, du pain de son ou complet (sauf en période de diarrhée).

f/ manger des crudités (mais pas trop).

E/ Livraison : Nous informons notre clientèle d'une nouveauté. Une livraison gratuite par mois est offerte aux personnes ayant des

Bon de réduction 1,50 euro savon ALEP traditionnel de Syrie du 1e au 28 février 2012. Dans la limite des stocks disponibles. A découper. Bon de réduction 2 euros crème mains Avène Cold cream du 1e au 28 février 2012. Dans la limite des stocks disponibles. A découper. Bon de réduction 70 euros sur fauteuil releveur electrique velour, du 1e au 28 février 2012. Dans la limite des stocks disponibles. A découper.

                       problèmes de mobilité. Ensuite nous vous proposons une livraison moyennant une participation aux frais de 3 euros.

F/ Gardez votre équilibre ... Les chutes sont souvent liées :

a/ Au lever brusque à cause de l'incontinence : Pensez - aux changes complets ou les couches.

- le fauteuil garde robe (= chaise-perçée) : remboursé à la vente.

b/ Aux médicaments : - les diurétiques, contre la tension, contre l'anxiété ou pour dormir... 

>> Votre médecin et votre pharmacien doivent en tenir compte.

c/ A la baisse de l'acuité visuelle. >> Ne pas mettre d'obstacle (meubles...) sur le chemin des W.-C.

>> Equipez-vous d'un bon éclairage, d'une lampe de poche, si vous ne voulez pas réveiller votre conjoint.

d/ L'environnement : - hauteur du lit. - points d'accroche (meubles qui font trébucher, tapis, portes...)

>> Nous vous conseillons :

- le lit médical électrique : une position pour le malade, une pour l'infirmier; avec les barrières de lit.

- la proximité du fauteuil garde-robe.

- des pantoufles antidérapantes.

- les tapis et descentes de lit antidérapants.

- des points d'appui sur le trajet.

e/ Les W.-C.. : Les risques sont : - peu d'espace. - peu de souplesse.

- baisse de l'acuité visuelle. - peu de force musculaire.

>> Pensez : - le rehausse-WC & la barre de relève. OU - le cadre pour toilette.

G/ Contention Veineuse : BAS ET COLLANTS changent. Ce ne sont plus les gros collants que vous connaissiez...

- Rôle : action mécanique sur l'hyperpression du sang veineux qui endommage la paroi veineuse.

- IMMOBILE, debout, assis, couché, les pressions veineuses sont identiques chez TOUS.

- à la MARCHE, apparition de la différence :

* sujet normal : la pression veineuse chute de 90 mm Hg à 30 mm Hg après 7 pas.

* sujets avec varices : pression ne chute qu' à 50 mm Hg 

* après phlébites, la pression veineuse reste à 90 mm Hg.

- Mode d'action : la contention exerce sur la jambe une pression dégressive : elle diminue le calibre des valvules et facilite ainsi la circulation veineuse, ce qui ré-oxygène les tissus; elle soulage et masse la jambe à chaque pas.

- Indications : 1/ Prévention de l'insuffisance veineuse 2/ Prophylaxie de la thrombose veineuse

3/ Tous les stades de l'insuffisance veineuse 4/ Lymphoedème

Les bas et collants constituent avec les règles d'hygiène les vrais traitements des problèmes veineux ; les médicaments ne constituent que des traitements d'appoint, soulageant momentanément. Il existe des causes héréditaires mais une bonne prévention atténue les troubles, retarde l'apparition des varices et prévient les complications.

- Risques : - certaines professions (coiffeur, barman, vendeuse...) prédisposent aux varices : y être attentif.

- transports : stations prolongées debout ou assis, chaleur sont des facteurs aggravants. Il faut s'efforcer de bouger, marcher et monter les escaliers.

- habitat : piétinement, chauffage par le sol sont néfastes; surélever légèrement les jambes la nuit (cales de 8 cm sous les pieds du lit ou coussin sous l'extrémité du matelas)

- chaleur : éviter l'exposition ou contact prolongé aux sources de chaleur (soleil, bain trop chaud, couvertures chauffantes, épilation à la cire chaude, bottes, chauffage par le sol).

- climat : une forte température entraîne une dilatation des vaisseaux. La chaleur humide est la plus néfaste. Par contre, les veines s'adaptent fort bien à une température basse.

- vêtements : attention aux chaussettes, bas et collants qui entravent la circulation veineuse par l'effet "chaleur" ou l'effet "garrot", de même les ceintures et les gaines trop serrées à la taille.

- proscrire les talons trop hauts et les chaussons et ballerines trop plats.

- poids : combattre l'excès de poids qui favorise l'insuffisance veineuse.

- grossesse : elle contribue à rendre les jambes lourdes et prédispose aux varices d'où l'importance d'une vigilance plus grande.

- Pilule : elle favorise les troubles veineux.

- Sports : faire des exercices quotidiens surtout si le mode de vie est sédentaire : flexion et extension des pieds, auto-massage des mollets, mouvements de pédalage.

Eviter les sports provoquant à-coups et où prédomine le piétinement : tennis, handball, volley-ball, basket-ball, squash, ski...

Sports bénéfiques : rythmes réguliers du mollet : natation, marche, bicyclette, golf, chasse, gymnastique, yoga.

- Prise de mesures : Les mesures doivent être prises de préférence les matins, avant l'apparition de l'oedème; sinon, après être allongé 20 mn, pieds surélevés. Le patient doit marcher avec le collant ou le bas, pour percevoir l'efficacité, le soulagement et le bien-être apportés par la contention. La contention doit être bien adaptée pour être acceptée et portée.

H/ Mort subite du nourrisson : Une étude estime que le risque de mort subite est multiplié par 13 en position sur le ventre et par 45 lorsque le nourrisson bascule d'une position latérale à la position sur le ventre. Bébé = dodo sur le dos. (Source = Prescrire n°250, mai 2004)

I/ Engelures et bébé : Porter un bébé sur votre poitrine ou votre dos par grand froid peut entraîner une diminution de la circulation du sang des membres inférieurs du bébé : votre bébé risque des engelures des jambes et des pieds.

Réponses au C/ Vrai - Vrai - Vrai - Faux (il y a eu des décès chez des sportifs de moins de 30 ans).

J/ Pour rire : _Eh, Toto, pourquoi mets-tu de l'insecticide dans tes baskets ? _ Parce que j'ai des fourmis dans les pieds...